Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 15:22

causette couvDans la pléthore de magazines féminins, Causette fait figure d’OVNI : aucune pub de cosmétique, pas de pages modes, de « spécial minceur » ni de courrier du cœur. Or il plaît de plus en plus aux femmes, grâce à qui ce magazine bimestriel est devenu mensuel. « Plus féminine du cerveau que du capiton », c’est le slogan de ce magazine dit « féminin » que plein de garçons devraient lire pour devenir (encore) plus intelligents. Le numéro de février est particulièrement réjouissant. On y trouve de la politique (« Qui mettra la finance au pas ? ») pas ennuyeuse et bien écrite, de la culture pas forcément consensuelle (Stanislas Merhar, Marcel et son orchestre, Botul…) des reportages originaux (luxure en salle de garde) et la fameuse rubrique « On nous prend pour des quiches » qui recense quelques merveilleuses stupidités du machisme ordinaire.

Ce mois-ci, ce n’est pas une quiche, mais 24 que raconte Causette, puisqu’il est demandé de voter pour « la Quiche d’Or » précédemment remportée par « Nadine Morano (2010) et « le dico des filles »(2011). Vote ultra difficile tant les quiches sont savoureuses. Pour ma part, je ne retiendrai pas « le bilan de Sarkozy », bien qu’y soit rappelées pas moins de 15 promesses non tenues du Président, car la quiche, on la lui servira au printemps. En revanche, j’hésite entre la quiche 4 : Crème anti-rides Geogirl pour les 8/12 ans ( il n’est jamais trop tôt pour fabriquer des névrosées),  et la quiche  15 : serviette hygiénique parfumée au thym (qui permet de savoureux quiproquos « ca sent bon maman, t’as fait une pizza ? – Non, mon chéri, j’ai mes ragnagnas. ») Incroyable l’imagination des pubeux pour faire croire aux femmes qu’elles sont moches et grosses, sentent mauvais et suintent de partout…

chiens-de-garde.jpgAutre plaisir du week-end dernier, le documentaire: «Les Nouveaux chiens de garde »,  On y voit Alain Minc affirmer en février 2008  qu’on doit s’extasier devant l’extraordinaire plasticité du capitalisme sans lequel nous serions face à une crise grave, puis le même conclure en avril/mai que la crise est passée (DSK aussi : « la crise est derrière nous » disait le meilleur économiste de France) puis, en octobre 2008, chercher des pansements à cette foutue crise.

Tous les économistes sont-ils des charlatans ? Non, pas tous, un bon nombre alerte depuis des années sur l’argent fou et la fin d’un système gangrené jusqu’à la moelle par la corruption et la finance spéculative. Mais ceux-là, on ne les écoute pas. Les experts de la télé, qui sont là pour modeler 80% de l’opinion publique, les Minc, Godet, Cohen, tous présentés comme d’éminents universitaires- ce qu’ils sont- mais en omettant de préciser les liens étroits qu’ils entretiennent avec les entreprises du CAC40 et les politiciens, ces experts qui se sont trompés avec une obstination touchante s’obstinent dans l’erreur et continuent de marteler : « Trop d’Etat, manque de flexibilité, assistanat.. » avec une subtile sémantique qui transforme les cotisations sociales- outil de redistribution de la richesse produite- en « charges sociales » pesant sur les malheureux patrons.

sarko_grimace.jpg« Alléger les charges patronales pour favoriser la compétitivité et l’emploi : 20 ans qu’on nous le serine, 20 ans que ça ne crée aucun emploi ni empêche les entreprises de délocaliser vu qu’ailleurs, là où des gamins nettoient les cuves des pétroliers en s’empoisonnant le sang et où des fillettes cousent 15h par jour pour 15 € par mois environ, les profits sont toujours plus gras et que le profit, c’est la raison d’être du capitalisme.

20 ans que les mêmes « experts » serinent la même antienne à la gloire du capitalisme avec une conviction que rien n’entame, ni la crise, ni les faillites des banques, ni la dégringolade des Bourses.

Depuis des décennies- marrant de les voir débuter tout jeunes et peu à peu se dégarnir, prendre du bide et des paupières flasques, mais ne pas changer d’un iota leur laïus ultralibéral, depuis des décennies  donc, Michel Godet , par exemple, ne cesse de répéter que les français ne travaillent pas assez et ne sont pas assez compétitifs, au mépris des statistiques du BIT qui montrent que la France est un des pays à plus forte productivité et compétence de ses salariés. D’anciens virulents gauchistes comme Michel Field, qui prônait « la lutte armée contre le capitalisme », rentrent dans le rang pour le plaisir sans doute de faire partie du club très sélect du « Siècle », qui, une fois par mois, réunit journalistes, politiciens et hommes d’affaires à l’Automobile Club, place de la Concorde. L’important n’est pas d’être politicien, industriel ou journaliste, c’est d’être du même monde…

Quiconque s’intéresse à l’actualité depuis longtemps reconnaîtra bien des choses vues et entendues, mais « Les nouveaux chiens de garde » synthétisent et mettent en évidence le martelage de l’opinion publique et la façon dont toute autre parole est éludée ou discréditée.

En définitive, les Français qui continuent à contester les mesures libérales et à clamer qu’ « un autre monde est possible » - ceux qu’on présente comme des râleurs ou des « décroissants »-  montrent une belle liberté d’esprit face au matraquage dont ils sont quotidiennement l’objet. 


Partager cet article

commentaires

françoise 03/02/2012 19:09


Comme chante Léo Ferré: "Poète, vos papiers!" La poésie, c'est subversif, marin!

marin 03/02/2012 15:55


Une jeune poète étrangère résidante en France va être expulsée. Il ' s'agit de Katia Bouchoueva. C'est une poète qui après des études en linguistique, thésarde. Elle vient d’être
embauchée en CDI par la Maison de la poésie Rhône-Alpes.

Mais voilà que la logique sarkozyste bat son plein et le préfet a décidé de son expulsion. Le journal où j'ai pu recroiser cette info pour me permettre d'en témoigner ici, parlait de
"guéantisation de la culture et de la société".

elle a émis des mails de sos vers lesorganes de presse : « Par décision du 13 janvier 2012, le directeur de l’unité territoriale de l’Isère a rejeté ma demande d’autorisation provisoire de
travail, que j’ai sollicitée dans le cadre du changement de statut d’“étudiant” vers “salarié” pour l’emploi au sein de l’association Maison de la poésie Rhône-Alpes. »

La France aurait-elle expulsé Picasso, Modigliani et tant d'autres ? Poète ne doit pas entrer dans les professions dont la France manque ? le poète fût il arch-diplômé français. Je suis attéré.

françoise 01/02/2012 10:58


à SF: si tu as envie de rire, Causette te libèrera les zygomatiques, et c'est du rire intelligent et parfois grivois: pourquoi la grovoiserie serait-elle réservé aux mâles?


à Reynald: mon cher, tu vas finir sous les verrous en professant de telles opinions, je t'apporterai des oranges et une quiche :). Non, je n'ai pas oublié Attali, qui me fait penser au gynéco
annonçant à la future mère "ce sera une fille" et griffonnant dans son dossier "garçon", ce qui lui permet d'avoir toujours raison. Il y en a tant d'autres qu'on ne sait plus où donner de la
tête, j'ai résumé... mais va voir le doc s'il passe dans ton coin verdoyant.


à Andiamo: tu me fais penser à une des quiches sélectionnées par Causette. Un Pschitt déodorant intime pour hommes à vaporiser pour sentir le frais (sans se laver, faut pas abuser!), histoire
d'inciter Madame à aller y mettre son nez. Etr tu sais coment ils l'ont appelé ce déo: FELLAS. C'est vrai que les hommes aiment les contes de Fées... lation.


 

Andiamo 01/02/2012 10:26


Tu m'as régalé Princesse ! La femme qui transpire et qui sent "mauvais" dis voir ma belle, combien de mecs vont se rafraîchir le trésor avant d'aller au lit ? Alors que je n'ai pas connu une
seule femme, ne mettant pas son "paradis" au net, avant d'aller se coucher !


Voilà un magazine qui a l'air bien, nous allons nous le procurer.

Reynald 31/01/2012 19:17


Dans les éconogougoumistes, tu as oublié l'un des meilleurs.....
Jacques Attali.
Celui qui te diras: je l'avais bien dit dans mon livre "B", en oubliant que dans le "A" et le "C", il disait exactement l'inverse. En écrivant tout  et son contraire, il a
donc raison une fois sur deux. Tu me diras que c'est mieux que les Minc et consort qui ont toujours tout faux, mais comme le Jacquot est régulièrement décalé d'une solution, il fait le même score
que les autres......
Tiens, il pourrait te dire que si l'Europe est en crise, c'est que Sarkozy n'a pas suivi son conseil de déplafonner le nombre de concessions de taxis à Paris! C'était pourtant élémentaire pour
combattre la crise.
Comme connerie, il fallait oser, et là, je pense bien sûr à Audiard ;-)

Finalement, tout va bien puisque les impôts des pauvres vont augmenter de 8% pour offrir 13 milliards d'euros/an aux patrons. Bon, ça, c'est si il y a une erreur dans la distribution du prix
ci-dessous.

Je suis pour l'attribution ce printemps à Sarkozy de la récompense ultime, mieux que le Champignac (suisse romand), mieux que les Gérard ou les Quiches de Causette:
Le pied-au-cul d'or.
Quoique pour lui,  je le préférerais en tôle (car les arguments ne manqueraient pas...)

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture