Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 15:39

 Ca usine dur, dans les différents partis, pour concocter des programmes  séduisants, soit en promettant « avec nous, vous serez plus heureux qu’aujourd’hui » (au minimum, sinon à quoi bon ?) ou « vous allez en chier, mais ça prouve qu’on est sérieux et crédibles ». Ca, chaos-plan-taire.jpgc’est l’argumentaire UMP : pour les UMPistes, être sérieux et crédible, c’est faire suer les peuples et leur faire payer les égarements (pour ne pas dire connivences) entre Phynance et Politique qui aboutissent au paradoxe que sur une planète qui déborde de richesses, pour certains indécentes, on ne propose aux générations futures que du sang, des larmes et de la pollution. Et on s’étonne que quelques-uns en deviennent violents !

martine_fuit_le_cap.jpgSeule façon de se faire une opinion précise : examiner dans le détail si ce que les candidats proposent permettrait de, réellement, sortir du bourbier dans lequel on se trouve et de la logique de croissance/accumulation/spéculation à l’origine de la crise. Pour l’instant, aucun des deux candidats présumés être au second tour ne propose sérieusement de sortir du système capitaliste, ni de mettre l’écologie au cœur de la vie publique. Pourquoi serait-on obligé de voter pour eux ? Qu'est-ce que c'est que le "vote utile" sinon un piège antidémocratique qui zappe le premier tour au profit du second. Pas envie de panser un monde pourri, plutôt de penser un monde nouveau. 

J’ai donc lu le programme du Front de Gauche publié chez Librio (2 €). Il y faut du courage, car le style, loin des envolées lyriques de Mélenchon, a le rythme lancinant d’un discours du parti communiste. Certes, les propositions sont séduisantes: qui refuserait d’augmenter les bas salaires, mettre la culture au cœur de la politique, ou donner la priorité à l’éducation, restaurer la démocratie ? Mais ce catalogue de résolutions vertueuses oublie de préciser, en face de chaque mesure, comment elle serait financée et quel type de société, de rapports humains, elle dessine. Ca en parle un peu en conclusion, mais de façon vague et pas enthousiasmante. Dommage… J’ai ensuite lu le discours d’Eva Joly  présentant son budget écologique 2012, puis le budget proprement dit. Je ne le détaillerai pas ici bien qu’il ne soit pas interminable et se lise facilement, mais vous le trouverez  sur son site :

Budget écoloDe toutes les déclarations d’intention lues ou entendues, ce document est le premier  vraiment sérieux et crédible, clair, lucide et capable d’ouvrir la voie à une société plus juste et équilibrée. Un seul exemple, pour le reste, vous lirez vous-mêmes. Alors que l’UMP table dans son projet de budget sur une croissance de 1,75% tout en avouant d’emblée que c’est sans doute optimiste, tandis que le projet socialiste se base sur 1,7 (2,5% dans sa première mouture), Eva Joly, rappelant que les prévisions les plus pessimistes annoncent 1% de croissance, a bâti son budget sur une croissance de 0,8%

de façon à avoir plutôt une marge de manœuvre qu’un déficit inattendu. 

eva jolyCertains la trouvent austère, pas drôle, pas glamour, pas charismatique.  C’est vrai qu’à force de dire que pour être Président(e) il faut y penser chaque jour depuis 25 ans et que seul(e)s ceux qui ont cette obsession réussissent, on en viendrait à élire les plus perturbés au lieu des plus compétents. En payant durant des années la psychothérapie que leur offre le pouvoir.

Mais il n’est pas trop tard pour changer…

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Reynald 23/10/2011 11:46



@ Denis Seignez et Marin
Il faut peut-être dépasser les clichés un peu trop basiques
Il n'y a rien de drôle (ni de dramatique) à dire que je n'ai jamais voulu exploiter des salariés. Ceux que j'ai eu chez moi étaient en formation, et outre le fait que je leur consacrais pas mal
de temps, je n'ai jamais pu leur demander plus que ce qu'ils me coûtaient. Une sorte d'incapacité génétique, alors j'ai réorganisé ma boîte en recourant à la sous-traitance lorsque c'était
nécessaire.
D'autre part, je ne suis pas pour la soviétisation des salaires car ça provoque un nivellement par le bas. (discours entendu: pourquoi se casser le cul 10 fois plus que les autres si c'est pour
le même salaire...).
Ce n'est pas que les salaires soient différents qui est choquant, c'est l'échelle sur laquelle ils sont étagés et que rien ne justifie ces écarts. (faut-il faire la liste des PDG archi-nuls du
CAC 40?).
Mais le plus choquant encore vient du rendement de l'argent et de l'économie virtuelle.
L'ensemble des activités humaines concrètes ne représente que 10% de l'ensemble des flux financiers mondiaux.
A méditer.
Si l'ensemble de l'UE envoie pèter les banquiers, ce ne sera que cette finance virtuelle qui se cassera la gu.... (à condition de nationaliser les banques).
Mais j'ai des doutes concernant la capacité des dirigents à comprendre l'économie autrement que par le chantage des financiers.



marin 21/10/2011 11:43



C'estquand même drôle : un patron ça bosse tant et plus et ses employés ne foutent rien ...toujours la même rangaine.


Le patron , même s'il fait 15 heures par jour, l'ensemble de ses  "n" ouvriers font combien ? Ils font n X 7 heureus, au moins.


Est il tant imbécile que d'espérer que les bénéfices soient soit à peu près répartis aisni dans le principe: part = Bénéf / (15+ n*7) puis revenu =part*15 et part*7, par exemple ? On peut ajoute
un léger coef pour la responsabiité, ou la peinibilité ou les risque professionels - en restant ans l'esprit de départ)


Regardez l'écart dessalaire dans beaucoup d'entreprise .... je pense pas qu'elle soit le multiple du temps travaillé ...et raccord aux bénéfices Mr Seignez


Je sais  c'est simpliste, ou pas.



Laurent Gidon 21/10/2011 09:27



Vivement Eva !


Bon, ça, c'est dit. Rien à ajouter au billet, sauf peut-être sur le "pas drôle, pas glamour, pas charismatique". D'abord parce que je ne veux pas forcément un clown sexy à la tête du pays.
Ensuite parce que Eva me plaît en tant que personne sans que j'aie besoin d'avoir envie de coucher avec pour en être sûr.


Quant à la création de richesse... déjà, on peut se poser la question de ce que c'est, la richesse (pour moi, déjà, c'est pas le pognon), ensuite si ça se crée vraiment (j'aime bien l'idée de
l'artiste, mais cela peut se voir aussi comme une transformation plus qu'une création), et enfin si la richesse sous forme de pognon n'est pas un simple vol. J'en parlais avec un copain chef
d'entreprise, globalement incompétent et dont l'entreprise coule en laissant sur le carreau des employés eux compétents (oui, c'est un copain quand même), et qui soutiens mordicus que son revenu
4 fois supérieur à celui du mieux payé de ses collaborateurs est justifié par le fait que lui, il a pris des risques pour créer sa boîte... Il ne comprends pas que ce revenu ne provient que du
fait qu'il a réussi, un certain temps, à vendre le travail de ses employés 4 fois plus cher qu'il ne le leur paye. Lui est riche, plein de confiance en son bon droit à l'être, et va virer tout le
monde pour lancer une nouvelle entreprise dont il a déjà l'idée (ah oui, il dispose aussi d'un capital siphonné de l'entreprise précédente). Ce n'est qu'un exemple, mais qui montre assez bien les
oripaux vertueux dans lesquels se drapent les "créateurs de richesses" qui pensent d'abord en termes d'argent à gagner (ou de marcher à prendre, c'est pareil) et non selon l'utilité de leur
action. Mais rassurons-nous : je connais des chirurgiens de gauche qui trouvent aussi tout à fait justifié de gagner 3 fois plus que leur infirmière de bloc ou 6 fois plus qu'une aide-soignante,
tout en critiquant furieusement les idées de droite.


Bref, la richesse des autres est détestable alors que la mienne est très vertueuse. Et ça va durer, sauf si on écoute un peu Paul Jorion. Et si on vote Eva, bien sûr !



Denis Seignez 20/10/2011 13:37



C'est bon Reynald, sur  le blog de Françoise  je fais office de  poil à gratter ! :-)) il faut bien que quelqu'un se sacrifie afin d'éviter de tomber  dans un" ron ron" trop
conformiste  ! :- ))


L'égalité entre les hommes est un absolu inatteignable ! Je sais que les Francs Maçons en sont dingues . Par contre chacun peut s'améliorer et s'élever afin d'améliorer sa condition !Là c'est la
responsabilité individuelle qui est en jeu !



Reynald 20/10/2011 12:00



@ Denis Seignez
Voila une façon bien réductrice de me classifier, sans me connaître d'ailleurs.
Je te mets 4 chiffres officiels en parallèle, juste question de voir les degrés de pourriture respectifs des riches et des pauvres.

64 millions de Français sont responsables de 500 millions € de fraude (soit 8 euros par personne et par an, autant dire que c'est assimilable à des erreurs de calcul)

1 million de français sont responsables de 50'000 millions € de fraude. 
(soit 50'000 euros par personne et par an, là, les erreurs de calcul et les "arrondis" sont un peu sévère tout de même, non?)
La droite politicarde se situe dans quel camp d'après toi?

Peut-il y avoir un rapport de cause à effet entre la générosité de Servier pour l'UMP et le fait que son médicament tueur soit resté si longtemps autorisé (et remboursé)?
Peut-il y avoir un rapport entre les enveloppes en papier Kraft de Liliane et son taux net d'imposition absolument dérisoire?
La prospérité sarkozienne est réservée pour le taux d'endettement de la France: Près de 1/3 de l'endettement total du pays lui est du en moins de 5 ans, et ses copains sont de plus en plus
riches, malgré une bourse chancelante.
Pour ne pas allonger, quel gouvernement de droite a amélioré la condition ouvrière autrement que par un effet d'aubaine ?

Quant à savoir ce que je suis fondamentalement capable de faire, il faudrait peut-être me connaître avant.

Tiens, je vais peut-être t'étonner, j'ai été patron, j'avais des horaires démentiels et je n'ai pas "fait fortune" car j'ai toujours refusé d'exploiter des salariés. Pourtant, j'avais toutes les
cartes en main pour le faire...

Quant à ton défi de départ, ne manque pas un des prochains articles qui traitera de la fiscalité française, et tu sauras que je me préoccupe aussi très fort des classes moyennes et de la
viabilité des PME.



Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture