Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 12:41

nucl_aire.jpgEn 1977/78, le débat battait son plein sur le nucléaire. Pour la Gueule Ouverte", hebdo écolo, j'avais fait une série d'interviews de responsables politiques qui, de la gauche à la droite, répondait en substance: "On ne peut pas se passer du nucléaire à l'horizon 80, nous avons besoin d'énergie. Mais à l'horizon 2000, on peut envisager que les énergies renouvelables représentent 15 à 20% de nos besoins, et que les économies d'énergie réduisent notablement ces besoins. Alors on pourra réduire, et peut-être même arrêter le nucléaire."

Nous sommes en 2011, aucune de ces promesses n'a été réalisée. Les politiciens nous demandent de patienter 20 ans... pour passer la patate chaude à leurs successeurs et les laisser se dépêtrer avec une énergie dont chacun sait qu'elle n'est sûre que s'il n'y a aucun imprévu. 1) C'est impossible. 2) pour réduire le risque d'imprévu, le nuclaire implique une surveillance, un quadrillage et un secret sinon Défense au moins d'Etat qui expliquent le slogan des seventies: "Société nucléaire, société policière" (ou sécuritaire) Et tous les articles que j'ai écrit il y a plus de 30 ans restent d'actualité.

fessenheimEn 78, donc, pour le magazine ELLE, j'étais allée passer trois jours à  Fessenheim juste avant qu'un des réacteurs de la centrale ne soit mis en marche. Premier reportage: une nuit sur un pylône occupé par des écologistes, puis j'avais demandé à visiter la centrale. Après un refus, et devant mon objection "Auriez-vous donc des choses à cacher?", on m'avait laissée entrer. De cette visite j'avais fait un papier de quatre pages dont voici quelques extraits (j'espère qu'en zoomant ils seront lisibles). Fessenheim-004-copie-1.jpg

 

Fessenheim 003-copie-1Par parenthèse, quelle époque bénie du journalisme où lorsque je disais à Daisy de Galard, rédactrice en chef de ELLE: "Je vais enquêter à Fessenheim", elle répondait"Si c'est intéressant, allez-y" et au retour, me demandait si l'article valait un, deux, ou quatre pages. Et si l'on répondait "Aucun intérêt", nulle obligation de rédiger un papier pour rentabiliser le déplacement et les frais. Aucun sujet n'était tabou, de la révolte des viticulteurs à l'avortement en passant par la peine de mort ou ce qu'il y aréellement dans les cosmétiques,, on n'avait pas peur de faire fuir les annonceurs en faisant de bonsreportages... et ELLE vendait chaque semaine 700 000 exemplaires, contre 400 000 aujourd'hui pour cet hebdo devenu essentiellement trendy fashion.

 

 

 

moi.jpg

                                                                       ( à l'époque où je faisais ces reportages)

 

 

 Souvenir qui me revient après avoir posté ce billet:: en me raccompagnant, l'ingénieur qui m'avait guidée me demanda si j'étais parfaitement rassurée sur les mesures de précaution prises dans le nucléaire. "Presque, lui dis-je, mais pas tout à fait, parce que vous avez oublié quelque chose. - Qu'est-ce que j'ai oublié? -Vous ne m'avez pas demandé si j'étais ou non enceinte. Or c'est une question importante, puisque l'accès à l'intérieur d'une zone irradiée est interdit aux femmes enceintes. Rassurez-vous: je ne le suis pas, mais cet oubli montre qu'on a beau faire, l'erreur humaine est toujours possible."  Onze ans plus tard, l'accident de Tchernobyl, succession de défaillances humaines et de défaillances des systèmes de sécurité le prouvait... 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

françoise 19/03/2011 21:53



Andiamo: ELLE était couillue? Non, juste intelligent(e). Ce n'est pas synonyme :)


à TB: Très Bien


à Reynald: et qui se souvient que Pompidou a signé les décisions lançant le programme nucléaire  moins d'un mois avant sa mort, alors qu'il ne devait plus être en très bon état physique et
mental?


à Hellevoet: le calme des japonais est extérieur, question de culture, mais à l'intérieur, ils doivent être aussi émus que n'importe quel terrien


à Voncent jP: bien reçu les articles?


à Marin: comme disait Coluche "quand on pense qu'il suffirait de ne pas acheter pour que ça ne se vende pas!"


à Frédéric: bien reçu aussi?


à Salaire: merci


à Pastelle: je vous les ai envoyé ce jour


à Marin: je n'ai pas envie de blaguer sur cet événement, mais je sais tout à fait garder des distances et de l'humour dans ma vie personnelle, quel que soit le contexte extérieur, rassurez-vous!



Marin 19/03/2011 14:36



ton blog se présente avec ces item : " humour ecologie edition Actualité". Donnez nous un peu de vôtre humour et laissons quelque peu tomber le catastrophisme. LA force de vôtre blog est souvent
de parler des choses qui pourrait, ou derait être sans référence aux nécessités du présent.


Un humoriste français faisait le relais de blagues de français. Un auditeur japoanis écoute par le net cet humoriste très fréquemment et à dit que cette distanciation lui avait fait beaucoup de
bien, elle lui avait redonné le sourire. Ex des blagues, accrochez vous : -au japon les écolier ne vont plus à l'école, ils sèchent ; -nucléaire, ce qui devait arriver, areva ; quelle est la
banque préférée des japonais, le CIC parce que le monde bouge ; etc etc. Le japonais demandait à cet humoriste de continuer à faire rire avec ette causticité sur  le tsunaimi, ou tout
autres choses,  pour entretenir l'optimisme .... comme quoi l'histoire de la dignité et de la pudeur sont raconté pas tout à fait dans leur réalisme sociale, mais à d'autres fins.



Pastelle 19/03/2011 12:31



J'aimerais beaucoup avoir l'article aussi. 


Merci. 


Moi aussi il fut un temps où je lisais Elle. J'ai arrêté. 



Salaire 19/03/2011 07:35






Merci beaucoup pour le partage de cet article. C'est un article génial. J'ai apprécié le lot article lors de la lecture. Merci pour ce partage un magnifique article.





frédéric 18/03/2011 20:19



les photos ne semblent pas cliquables (donc agrandissables) tu peux m'envoyer des grands formats ou les articles en word


on peut en mettre sur Inventerre (nouvelle version , puisque nous sommes sur wordpress maintenant que canalblog nous a censuré)


bises


frédéric



Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture