Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 14:54

Inutile, coûteux, nuisible pour l'environnement et les populations locales, inadapté à l'indispensable changement de politique énergétique... rien que ces arguments devraient suffire à stopper le projet de l'aéroport Notre-Dame des Landes auquel s'accroche si désespérément Jean-Marc Ayrault qu'on pourrait penser qu'il s'agit d'une question personnelle, d'une ambition politique.

C'en est sans doute une, à laquelle s'ajoute l’amour-propre qui le pousse à s'obstiner malgré le nombre croissant d’opposants, loin d'être tous d'irresponsables gauchistes ou baba-cool.

Mais il y a plus, et pire : ce projet est un PPP : partenariat public/privé, formule chère au cœur de Nicolas Sarkozy, que le gouvernement actuel (non, décidément non, je ne peux pas l'appeler socialiste) poursuit dans une optique de strict court terme : l’État n'a pas d’argent pour financer cet aéroport, Vinci s'en chargera... Mais Vinci, qui a déjà la main mise sur nombre d'équipements publics- les autoroutes bradées après avoir été financées par les contribuables par exemple- n'investit jamais à perte. C'est normal, c'est son métier et sa vocation de faire du profit. On ne saurait le lui reprocher, mais on peut lui tenir rigueur du lobbying musclé fait auprès des pouvoirs publics pour favoriser les PPP, des conditions financières draconiennes qui seront tôt ou tard financées par les citoyens au détriment de l'intérêt collectif, et de cette mentalité de prédateur qui consiste à s'emparer du territoire et des équipements collectifs dont les États et les citoyens ne sont plus alors que locataires. Avec la précarité et les risques que cette dépendance suppose.

La perversité des PPP a fait l'objet d'un documentaire allemand- toute l'Europe est touchée- qui montre combien cette formule dangereuse favorise la corruption des dirigeants et fausse le jeu normal de la démocratie. Diffusé jeudi soir et ce matin, on peut le visionner ici. Allez-y, c'est édifiant et ça fout les boules de voir une fois de plus bafouées les règles élémentaires d'honnêteté par les puissants, avec un sentiment total d'impunité. Normal, même quand ils font l'objet de poursuites, celles-ci se terminent rarement mal pour eux...

 

Samedi 22 février, grande manifestation contre le projet d'aéroport Notre-Dame des Landes à Nantes. A défaut d'y participer,  on peut signer une des nombreuses pétitions qui circulent contre ce projet, symbole de la primauté des intérêts privés sur l'intérêt collectif et de l'asservissement des dirigeants politiques à l'économie privée. (tant qu'à être traitée de "rouge" par certains, mettons de la couleur!)

 

2014-02-22_Manif_Affiches.jpg



Partager cet article

Repost 0
Published by Jouer au monde - dans CHANGER
commenter cet article

commentaires

Françoise 11/03/2014 11:40


@ Michel Dindorf: merci, c'est important de faire circuler ces infos, même de façon artisanale.

Dindorf Michel 10/03/2014 23:29


Bonsoir.


Je viens de transmettre le lien des PPP à plusieurs groupes et une quarantaine de personnes...


Merci !


Bonne nuit !


MD

paul hochon 28/02/2014 18:48


La définition que vous donnez à PPP sont fort pertinentes. C'est en effet le moyen qu'on trouvé les politiques pour "enrichir" leur bilan afin de se faire réélire tout en affichant une bonne
gestion des deniers publics. C'est le moyen le plus abouti pour jeter de la poudre aux yeux et reporter sur les générations futures les conséquences financières de ces investissements (Voir le
reportage diffusé sur France 2 d'hier lors d' Envoyé Spécial). C'est de la captation de biens publics par quelques grosses multinationales qui sont expertes pour ficeler des contrats juteux
sans aucuns risques pour elles puisque c'est la collectivités qui les assume pour plusieurs décennies.


merci pour cet excellent billet (un de plus oserais je dire.)

marin à terre 26/02/2014 09:14


J'ai retrouvé le rendu de justice (http://fr.scribd.com/doc/186006972/Sentencia-del-Tribunal-Superior-de-Justicia-de-Andalucia-que-condena-a-Sanchez-Gordillo-y-Diego-Canamero)
dont voici une tentaive de traduction de la partie accusatoire pour cet homme :


NOUS DEVONS CONDAMNER ET CONDAMNONS les accuséss Juan Manuel Sánchez Gordillo, Canamero Diego Valle, Juan López de Vega et José Rodríguez Núñez, comme les auteurs responsables pénalement pour une infraction de désobéissance grave à l'autorité, précédemment caractérisée ,
sans le concours de circonstances modifiant la responsabilité
pénale, la pénalité pour chacun de sept mois de prison,
avec interdiction spéciale de se présenter à l'élection pour
la durée de la peine et du paiement de 12 % des coûts de
procédure.


Par ailleurs le Parti Poluraires de droite actuel, englué dans nombres d'affaires, à fait voter des lois, qui n'ont jamais été autan liberticide depuis Franco
:



La nouvelle loi qualifie les infractions en fonction de leur gravité et spécifie des montants pour les amendes nettement supérieurs aux montants actuels : très graves (punissables d’une amende de
30 001 à 600 000 euros), graves (amendes de 1 001 à 30 000 euros) et mineures (amendes de 100 à 1 000 euros).


Voici un aperçu des actes que le projet de loi considère comme des infractions :


Participation à une manifestation devant une institution gouvernementale si la délégation gouvernementale n’a pas été préalablement informée de la manifestation.

Convocation d’une manifestation via les réseaux sociaux ou tout autre moyen de diffusion en ligne (faute très grave).

Diffusion d’images où apparaissent des agents anti-émeutes durant les manifestations (faute très grave, passible d’une amende maximum de 600 000 euros).

Désobéissance ou résistance aux autorités, refus de s’identifier ou communication de données d’identifications fausses ou inexactes aux représentants des forces de sécurité de l‘État.

Insulter, vexer, menacer ou contraindre » les membres des forces de sécurité (faute grave).

Diffusion sur Internet de données relatives aux agents constituant un attentat contre leur vie privée ou celle de leur famille ou qui contribue à faire échouer une opération (faute très
grave, amende maximum de 600 000 euros).

Ne pas remettre de pièce d’identité à l’agent qui la réclame.

Se couvrir le visage avec une capuche, une casquette ou un casque constituera une infraction très grave et sera passible d’une amende très élevée dans le cas d'une personne arrêtée lors d’une
manifestation et présentant une attitude violente.

Violences à l’encontre du mobilier urbain

Offenses ou outrages publics, verbaux ou écrits, à l’encontre de l’Espagne, de ses communautés autonomes, de ses symboles ou de ses emblèmes (passibles d’une peine
de prison de sept à douze mois).



Il me semble que la question de constitutionnalité de ce txte est en cours ....


Sauf culturellement, nous sommes en plein dans les années 30 avec la montée des fascisme, mais cette fois-ci, sans véritablement de contre mouvement sociaux - du moins en France, car de ce point
de vue la Grèce et l'Espagne réagissent vivement.


 

françoise 25/02/2014 18:29


à Andiamo: et encxore fabius avait-il "l'excuse" de n'être pas médecin  et de s'être fié à l'avis donné par le médecin dirigeant l'établissement français du sang, qui lui avait juré que le
sang non chauffé ne présentait aucun danger. ( juste parce qu'il voulait écouler ses stocks!) Ledit médecin a été condamné au pénal à 4 ans de prison si mes souvenirs sont bons, mais je ne suis
pas sûre qu'il les ait faits.


à Marin à terre: préserver l'individu tout en pensant à l'intérêt collectif, débat sans fin... C'est l'expérience du vilagge de Marinaleda, en Espagne, que je voulais aller visiter, mais ce
fameux et courageux maire a été condamné pour "incitation à des actes délictueux" - comme le risquent aujourd'hui en Espagne les journalistes qui rendent compte avec bienveillance des manifs et
des protestations- et je ne sais pas où ça en est, s'il est en prison ou en appel.


 

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture