Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 13:11

JOYEUSES PÄQUES !!!

pénitentspieta.jpgEncore qu'en ce saint week-end célébré avec faste dans de multiples pays, je garde en mémoire les centaines d'images recueillies en Espagne, où la Sancta Semana dure huit vrais jours, du dimanche des Rameaux au dimanche de Pâques, avec cortèges de pénitents quasi quotidiens, chants et répétition de la Passion du Christ. Entre Tolède, Cordoue, Salamanque et Vallodolid, on fait le plein de tradition chrétienne morbide...

vierge poignardéeQu'il s'agisse des expositions sur «Les instruments de torture durant l'Inquisition Espagnole » à Tolède et Salamanque (Inquisition qui dura presque quatre siècles et sema la terreur au nom de la pureté du chrétien espagnol, à ne surtout pas mélanger aux nouveaux convertis d'origine douteuse), ou des statues magnifiques la-mort.jpgde la cathédrale de Cordoue ou du musée de la sculpture de Valladolid, ces oeuvres d'art ne respirent pas la félicité du croyant mais plutôt une fascination pour la souffrance, le martyre et la mort rendant caduque le propos prêté à Ben Laden dans une interview : « Vous les chrétiens avez peur de la mort, nous les musulmans sommes fascinés par elle. » Ce n'était qu'une question d'époque, comme en témoignent les persécutions perpétrées par les croisés et les missionnaires d'antan et le goût du martyre des premiers chrétiens.

 

 

vierge aux bébésjesus nu

Heureusement, il y eut la Renaissance, qui produisit des œuvres infiniment plus joyeuses, comme ce Jésus malicieusement nu, ou cette sainte famille montrant Joseph attendri devant Marie avec deux bébés sur les genoux, suggérant donc que la virginité de la jeune femme- si tant est qu'elle ait existé pour engendrer le Christ- n'a pas perduré et qu'il serait tant que l'Eglise cesse de vénérer l'hymen pour prêcher l'amour, tous les amours.

vierge à enfantCar, et c'est cette bonne nouvelle que je tenais, mes biens chers frères, mes bien chères sœurs, à vous communiquer en ces festivités Pascales : Sainte Anne, mère de Marie, était polyamoureuse! Elle avait épousé trois hommes qui furent représentés maintes fois dans des œuvres du XVème siècle, comme celle ci-dessous, où ces trois gaillards barbus veillent sur Anne, Marie et le Christ. Joseph apparaissait parfois dans ces tendres tableaux polyfamiliaux qui contrastent joyeusement avec les habituelles images de souffrance et de martyre.

Évidemment, cette représentation d'une pluriamoureuse épanouie et néanmoins Sainte n'eut pas l'heur de plaire aux dignitaires de la religion. Aussi le Concile de Trente considéra-t-il les amours plurielles de Sainte Anne comme une légende apocryphe (c'est-à-dire un fait non authentique car jugé par les autorités religieuses comme non inspiré par Dieu, car c'est bien connu, ce sont les hommes qui décident de ce qui est ou non parole divine...) et en interdit (censura, dit le commentaire du musée Sans Gregorio de Vallodolid) toute représentation en raison de « leur indécence ». Tout comme aujourd'hui, les images de violence, d'agression, de torture et de brutalité étaient mieux acceptées que les images de sexe et d'amour.

Cependant, devant ces représentations par ailleurs magnifiques, la « Manif pour tous » aura bien du mal à justifier qu'elle défend la tradition chrétienne et non l'Ordre religieux.

 

polyste famille

               En haut, les trois maris de Sainte Anne, en bas, de gauche à droite: Marie, Jésus et Sainte Anne.

 


 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jouer au monde
commenter cet article

commentaires

Luko 29/04/2014 13:55


Je demande pardon pour les maintes fautes orthographiques et de langue en general que je produis...Par example écrivant "Mari" quand je voulais écrire "Marie"...


Le Concile de Trente est un évènement bien interessant, convoqué pour contrer les effets de la réformation protestante. Je suis en train de lire plus sur ses deliberations.


Et c'est vraimant marrant qu'on decide par vote majoritaire de ce qu'est la parole de dieu et ce que ne l'est pas.Les dieux ne parlent qu'à travers des interprètes.


Sur ce sujet, moi j'avais jusqu'à maintenant raconté seulement cet histoire de mon oncle Uli qui avait marié une des soeurs de mon père et qui était un prètre baptiste. Un matin, il fesait savoir
a ma tante, son épouse, que dieu aurait s'adressé à lui dans la nuit demandant qu'ils vont au Brésil pour prêcher l'evangile parmi la communité Baptiste de langue allemande dans le sud du Bresil.
Ma tante lui repondait:  "Mon cher Uli, j'étais toute la nuit á ton coté, mais moi, je n'ai pas entendu cette voix!"


Néanmoins, comme on est dans une société patriarchale, toute la famille passait alors pour quelques années au Bresil.

Jouer au monde 28/04/2014 20:36


à Alainx: bien d'accord avec vous et avec Reynald les "nouvelles religions virtuelles" ne valent pas mieux que les anciennes!


à SF: ouh! Des tabous il en reste bien beaucoup plus que l'argent. Lui, c'est le Dieu...


à Luko: merci pour ces précisions passionnantes. Drôle qu'on parle des trois maris, en les citant, en les représentant, mais en en parlant comme d'une légende.

Luko 28/04/2014 14:59


Merci pour présenter la mère de Marie, c.a.d. la grande-mère de ce Jesus. J'en savais rien. Alors je recherché un peu sur le Web, et j'ai trouvé que cette Sainte Anne avait été présenté dans
l'art souvent comme "Anne trinitaire" ("Anna metterza" en italien, "Anna selbdritt" en Allemand), ou on voit la mère portant son enfant et la grande mère derrière, surpassant sa fille. On y voit
alors la filiation matrilinéaire, qui a bien sur été la norme naturelle dans la jeunesse de l'humanité. L'acte de volonté avec lequel un groupe de singes constituait une société, integrant la
force productive des jeunes hommes descendants d'un groupe de femelles, terminant les querelles permanantes entre les mâles, ne pourrait venir que des mères. La tragedie grecque est la
documentation la plus connue dans notre part du monde du processus qui finalement remplaça la collectivité matrilineaire, donnant origine de la famille, de l'état et de la propriété privé, pour
citer le tritre de cet bouquin fameux de Frederic Engels.


Et le Concile de Trente mis fin aussi à la presentation de la "Sainte parenté", aussi matrilinaire, c.a.d. de la parenté de Marie c.a.d. de les descendants de Anne. Les trois maris d'Anne en
étant seulement une partie; il y avait aussie des frères et seurs de Maris, des cousins et cousines, des nièces et neveux, tous descendant d'Anne.


C'est interessant la pérennité de la filiations matrilinéaire en dépit de la victoire du patriarchat tellement célébré déjà dans de 10 commandes, ou la femme et compté comme part de la
intouchable propriété mobile de l'homme.


J'ai trouvé un article sur "Anne trinitaire" ici: http://ste.anne.trinitaire.online.fr/


 


 


 


 

Reynald 25/04/2014 18:54


Que l'on prenne une religion ou une autre, c'est du pareil au même puisqu'ellles ont toutes pour fonction d'asservir les individus.
Facebook est une émanation du judéo-crétinisme à la sauce créationniste américaine. Ca en a le même côté coincé du cul et moralisateur. Mais ne nous y trompons pas, c'est pour la bonne cause....

Saoul-Fifre 23/04/2014 18:28


Dans le genre sujet sensible, après le Non au référendum sur la Constitution Européenne, j'avais osé prononcer les mots de Démocratie et de Peuple, et je m'étais fait pourrir par quelques
libertariens. Je crois que le tabou majeur actuel c'est quand même "Touche pas au grisbi" et laisse nous faire notre petit commerce d:-(

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture