Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 18:03

Il n’a plus envie de sa femme. Qu’il adore pourtant, et avec qui il n’envisage pas de ne pas finir sa vie. Qu’importe alors le sexe, si tout le reste va ? Oui, mais il n’a que 36 ans.

Ils sont de plus en plus nombreux, et de plus en plus jeunes, paraît-il, à n’avoir plus de désir. C’est même la première plainte qu’entendent les médecins : « J’ai plus envie, docteur. » Gavés de facilités à « sexer », comme ils disent, ils n’en ont plus envie. Comme les gosses trop gâtés à Noël délaissent leurs jouets dès le Jour de l’An. Ou alors, comme un trop-plein de gâteaux dégoûte pour longtemps des éclairs au chocolat, ils en ont tellement fait qu’ils se demandent avec lassitude ce le sexe peut bien leur apporter encore. Entre ceux qui n’ont plus de désir et ceux qui consomment sans désir, le drapeau serait-il en berne ?

phallus2.jpgHier, un ami m’a annoncé « J’ai arrêté le sexe » comme il aurait dit « J’ai arrêté de fumer ». Et comme un ex-fumeur décrit les plaisirs subtils qu’il redécouvre- sentir les odeurs, percevoir le goût des aliments, avoir les doigts sans nicotine et l’haleine fraîche- cet ami me décrivait le bonheur de câliner sa compagne, l’embrasser, lui dire des mots doux… sans pour autant (comme d’habitude il joignait le geste à la parole en plein restaurant !) la troncher systématiquement. « Quand j’y pense, me dit-il, je m’aperçois que le sexe m’a apporté plus d’ennuis que de plaisir. Soit parce qu’il m’a entraîné dans des passions destructrices, soit parce qu’il commandait des choses que ma tête réprouvait, soit parce qu’il se révoltait de désirer sans aimer, ou d’aimer sans désirer. »  « Tu n’as pas arrêté le sexe, lui dis-je, tu l’as mis à sa juste place ». Cet ami qui durant des années m’a prise pour une croque-messieurs a enfin compris que les Lutins ne sont pas des collectionneurs sexuels, mais des amoureux de belles rencontres. Ou la frontière « entre l’amour et l’amitié » ne mesure que 1m40. (1m60 en King Size... ) Où le sexe joue un rôle, parfois important, mais ne gouverne pas. Et de ce fait, perd son caractère sulfureux ou irrépressible. Ce qui est bien agréable. Mais pas forcément accessible aux jeunes gens, comme dirait Grand Corps Malade, qui a bien décrit la bataille organique du jeune mâle.

 

gunter.jpgBeaucoup plus important : Je ne saurais trop vous recommander d’aller sur Le blog de Gunter Jardinier de l'Enfer

C’est drôle, c’est vite lu, ça ne se prend pas au sérieux et ça déride même des gens comme Claude François (le seul chanteur qui donne des interviews post-mortem Claude François donne une interview de l'au-delà! - Star Tabou

et Nicolas S.  jaloux du chapeau de Gunter Feuillante. Allez le défendre, il est menacé par une ligue hygiéniste qui l’a relégué sur le palier d’un immeuble du XXè arrondissement, c’est une honte !

première couvDeuxio, j’en vois encore plusieurs qui n’ont pas la nouvelle édition revue et augmentée de AIMER PLUSIEURS HOMMES

Un si beau livre, avec une si jolie couverture et un contenu meilleur que de la confiture de figues, est-ce possible ? Quand on songe à tous les gens à qui cette saine lecture a redonné le goût de vivre et d’aimer (je n’invente rien !) ce livre devrait être remboursé par la sécurité sociale, mais je ne le demande pas, ne souhaitant pas élargir le trou de la susdite. Il semblerait par ailleurs que le site

www.autresmondesdiffusion.fr  fonctionne, et je travaille sur la mise en page du second livre, le CDI de Dieu, que je redécouvre avec un infini plaisir. Publication dès que possible, mais je n’ai pas quatre mains…

bannière copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Françoise 21/03/2010 12:41


à nicocerise: à mon avis, si elle l'a laissé traîner- ou rendu facile à découvrir- ce n'est pas un hasard, et ce n'est pas grave, les amours plurielles ont vocation à rapprocher plus qu'à séparer!
Offrez-lui "Aimer plusieurs hommes" et lisez-le ensemble :)


nicocerise 21/03/2010 10:02


J'ai trouvé le guide des amours plurielles sous le lit de mon épouse, c'est grave. Doit-elle acheter également aimer plusieurs hommes?
 


Françoise 12/03/2010 14:26


à Denis: merci
à Lucie: c'est tristounet pour ces jeunes hommes, et tellement doux le désir partagé.
à Uscalde: effectivement- et c'est sans doute ce qui me plaît dans ce choix- j'ai constaté que les Lutins étant généralement en paix avec leurs désirs puisqu'ils s'autorisent à les vivre, ils sont
aussi beaucoup moins obsédés de sexe que les monogames frustrés. Ce qui les rend infiniment sympathiques et chaleureux
à Andiamo: pas pour rien que l'auteur du traité des caresses s'appelle Gérard Leleu :)
à Marin à terre: leur lâcher la grappe pour qu'ils la reprennent eux-même en mains, en somme! Mais si la pub utilise le sexe ce n'est pas un hasard... Dans une société où il est extrêmement
critiqué dans sa version libre et gratuite, il ne peut que devenir marchand, jusqu'à l'overdose.
à Blutch: heureusement que certains savent vivre dans le désir et la bonne humeur!


Blutch 11/03/2010 23:04


Il ne faut pas désespérer Françoise, lorsque les loisirs numérisés seront hors d'atteinte du revenu médian, les couples retrouveront le chemin des loisirs "hormonaux".
Te rappelles-tu de la gigantesque panne de courant qui priva tout NewYork de courant un soir et la nuit? Donc de jeux, de TV, de ciné, de resto, de tout. 9 mois après, 100% de naissances en
plus.
Les plaisirs les plus simples sont toujours les moins compliqués. Un plat de spaguettis à deux, une bouteille et une couette sympa, çà reste un classique indémodable... (on peut aussi remplacer les
pâtes par un gueuleton plus élaboré...)
Blutch


marin à terre 11/03/2010 10:25


Qu'on leur foute la paix aux jeunes, et tout ira selon la vie. Les parents n'en font que de grands enfants , cocoonage qu'ils disent, et eux se pâme dans un jeunisme raccoleur. A ces jeunes, ils
n'ont pas arrêter de leurs rabacher : NO FUTUR. Ils ont mis un président en place qui ait la jeunesse et veut les fliquer depuis le génome, autrement dit depuis les couilles de leur géniteur.

Les jeunes, on  leur  a bloqué la machine à rêves. On leur a tout pornographié, même leur envie de mange du chocolat, ou l'achat d'une paire de chaussette. On leur tout markétiser. Alors
ils ne savent que 'limage et ils ne savent pas le monde en 3D, la 3D, c'est à l'écran s'il vous plaît.

En conclusion, je dirais, vive le touche pipi, ou les jeux du docteur et je ne sais quelle autre connerie entendue, mais qui au moins laisser le coprs en objet du jeu, et non en objet de vitrine.


Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture