Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 08:47



mer1.jpg« En ouvrant l’œil ce matin, j’ai entendu les pas  des ânes gravissant à grand peine le chemin vertigineux qui mène du port au village et les encouragements rudes des  âniers, jurant et frappant les bêtes lourdement chargées pour les pousser à franchir  les virages les plus escarpés. Juste sous ma fenêtre, l’exclamation joyeuse d’une femme  « Kali mera, Kostas, ti kanis ? ».

L’homme a dû répondre d’un geste car je n’ai pas entendu sa voix, mais j’ai retrouvé instantanément le bonheur simple des sons quotidiens qui donnent dès le réveil un vrai plaisir de vivre. L’air embaumait le parfum des immortelles dont je connais aujourd’hui le nom, Helichrysum Italicum, petites fleurs douées de propriétés antivieillissement, paraît-il, stimulantes à coup sûr, car leur odeur suffit à me mettre en joie. Après le petit déjeuner sur le balcon où deux chats tigrés roux avaient déjà établi leur quartier pour la sieste, j’ai passé la matinée à marcher à travers les collines, seule… » ( in « Les latitudes amoureuses »)

apollon.jpgJ’aime la Grèce, comme vous le savez. Parce que la civilisation grecque ancienne a inventé la démocratie, parce que dans la mythologie grecque les dieux et déesses (autant de femmes que d’hommes dans l’Olympe) sont joyeux et paillards. Parce que la lumière y est unique, la mer omniprésente, les statues nues et les sexes sans honte. Parce que j’y ai trouvé une plénitude rare. Parce que les Grecs, malgré bien des difficultés, gardent un art de vivre. Parce que leur langue est la seule au monde où certains mots ont traversé des millénaires (dixit Jacques Lacarrière)

A MILLE LIEUX D'ICI ET POURTANT PAS SI LOIN...


Art de vivre que la « modernité » imposée et les spéculateurs de Grèce ou d’ailleurs sont en train de leur faire perdre, avec à la clé problèmes économiques, stress et développement de maladies dites « de civilisation ».

LA BOURSE OU LA VIE

Qu’est-ce qu’une civilisation qui crée des maladies, sinon une non-civilisation ? Qu’est-ce qu’une modernité qui s’attaque aux pays et les dépèce  par la spéculation, en leur imposant des « remèdes » qui les mènent à la ruine, on l’a déjà vu avec moult pays sommé par les organismes internationaux de se « moderniser ». Il paraît que les spéculateurs appellent ces pays proies les PIGS (Portugal, Italy, Greece, Spain, l’anglais est la langue des financiers). Quelle élégance, quelle finesse !  Ils sont où les vrais porcs ?

 

serifos.jpg

 

« Bonjour Kostas, comment vas-tu ? »

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans bonheur
commenter cet article

commentaires

françoise 29/03/2010 08:54


Et parmi ces beaux mots: démocratie!
Et savez-vous comment se dit hospitalité en grec? Philogénia: amour de l'étranger.
Ce pays, cette culture sont une merveille, pourvu que le FMI et l'Europe ne les abîment pas...


usclade 28/03/2010 22:24


Je suis allé voir le spectacle "comme un jardin la nuit" d'Angélique Ionatos ce week end. Un moment de Grêce bien sûr, mais surtout un moment de grâce rare. A voir absolument si l'occasion se
présente à vous.

Avec sa duettiste Katerina Fotinaki, elles ont aussi évoqué le sort de le
Grèce,"le bateau ivre" et non sans humour on proposé des solutions face aux réprimandes de Trichet et Merkel. Leur idée : faire une cagnotte pour rembourser la dette grecque. Comment?  Une
nouvelle sorte d'eco-participation: la grecquo-participation  :-)
Il s'agit de verser 1 centime de droit d'auteur à la Grèce à chaque fois qu'on use d'un mot d'origine grecque, sous peine de voir la Grèce retirer de la circulation tous les mots qu'elle a donné
dans les langues du monde.... Vous imaginez le tableau?
L'humour, le meilleur antidote à toutes les crises...


françoise 03/03/2010 11:16


à SF: les étiquettes, tu sais... Souvent, F. Bayrou est plus à gauche que DSK!
à Andiamo: efkaristo poli (merci beaucoup. Merci a donné eucharistie...)
Blutch: les années de tôle, ils ne les font pas, les amendes, ils en sont dispensés. Les livres de Eva Joly- femme intègre qui me donne envie de voter pour elle- sont à cet égard édifiants. C'est
elle qui fût menacée de mort, pas les requins fraudeurs.
-à Denis: on ne dit plus personnel, on dit ressources humaines, c'est édifiant!
à TB: et malgré ton côté scato, tu n'aimes pas non plus cette merde...
à Uscalde: vous pensez bien que cette chanson m'évoque aussi mon paradis grec
à Morales: irréductible douceur, mais bouffée de colère aussi.


Moralès 02/03/2010 09:39


Femme,
Merci pour ton irréductible douceur
Tes colères
Tes joies
Ta différence
Machine


usclade 24/02/2010 18:41


Merci pour cette ode à ce pays à la fois riche et dépouillé... et la chanson de Moustaki qui est pour moi pleine de souvenirs...


Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture