Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 17:17

albi refletsToulouse-Lautrec n'est pas une ligne de chemin de fer et n'a rien à voir avec Toulouse mais beaucoup avec Albi, sa ville natale, siège du superbe musée qui lui est consacré.

Henri de Toulouse-Lautrec naquit affligé d'une maladie génétique qui le rendait tout faiblard. Il tomba et se brisa la jambe gauche une année, la droite une autre, ce qui l'empêcha de grandir. Malgré les efforts des médecins pour lui étirer les os, il culmina à 1m52. Fragile, handicapé, petit ... mais heureusement pour lui d'une famille noble et aisée. Là où des parents pauvres se seraient demandé ce qu'ils allaient pouvoir faire de cet infirme, le comte et la comtesse de Toulouse-Lautrec firent donner des cours de dessin à leur fils et encouragèrent fortement sa vocation artistique. C'est ainsi que Toulouse-Lautrec devint un peintre et illustrateur renommé. Son aspect lui rendant peu accessibles les jeunes filles de bonne famille, il fréquenta assidûment les bordels et peignit de magnifiques et sensuels portraits de prostituées. Cet homme qui aurait pu devenir aigri cultiva un sens de l'humour qui affleure dans tous ses portraits, que ce soit celui de ses médecins lorsque l'excès d'alcool et autres substances lui en rendit la fréquentation quasi quotidienne, ou les palefreniers, lads et autres jockeys qu'il croisait lorsqu'il allait peindre des chevaux.

toulouse lautrecA Paris, il s'illustra- si j'ose dire- dans les affiches de spectacles qui nous sont aujourd’hui si familières qu'on en oublie l'auteur parfois, mais jamais la puissance. Comme celle d'Aristide Bruant qui ferait une superbe affiche pour J-L Mélenchon : le pardessus, l'écharpe rouge, l'énergie grognonne, tout y est... Dommage que de telles affiches n'égaient plus les préaux des écoles, on viendrait y voter de meilleur cœur.

Toulouse-Lautrec n'est donc pas une ligne SNCF, à l'inverse de Gaillac/Clermont-Ferrand, train d'un autre temps, d'autres lieux : 5h25 pour parcourir environ 300km, 22 arrêts entre les deux villes ! Sous une grisaille parfois percée de quelques rayons, puis une pluie résolument battante, j'ai découvert des villages comme Lexos (rien à voir avec la Grèce) Massiac, Bagnac, Maurs ou le Rouget. La ville la plus importante était Aurillac, ou Villefranche-de-Rouergue peut-être. On passe des murs de briques roses et toits en tuiles rondes de la région Albigeoise, à des murs de pierres rectangulaires surmontés de tuiles plates, puis des murs de pierres rondes et des toits de lauze, avec des pentes différentes suivant le climat. « Regarde les toits, tu prévoiras les frimas... »

Le moment le plus surprenant fut un peu avant Arvant, lorsque le train roulait au ralenti, presque à reculons parfois, sur une entaille entre deux sommets, soit que la voie se fît trop glissante, soit que le conducteur n'y vît rien sous la pluie... Ce train de trois wagons transportait essentiellement des lycéens qui habitent à des kilomètres de leur établissement scolaire et font la navette entre la ville et leur village pour faire leurs études. Dialogue surpris entre l'un d'eux et une très jolie adolescente : « T'es allé à Paris ? - Oui, une fois. -Et t'as fait quoi, sinon ? - Canterbury et Londres, un voyage scolaire en 4ème. » Utilité des activités péri-scolaires qui ouvrent les horizons...

à partager1à partager2Arrivée à Clermont-Ferrand, il pleuvait. Soleil frisquet le lendemain mais peu importe: quel que soit le temps, il se met en terrasse, l'Auvergnat a le cuir rude et le cœur sur la main. Place de la Victoire, une brasserie a entouré la sienne de jardinières emplies de légumes et herbes aromatiques avec cette inscription « nourriture à partager, prenez, c'est gratuit. »

bleu et jaune 

En attendant une éventuelle finale Toulouse/ASM Clermont pour le top 14, toute la ville se prépare en bleu et jaune à la finale de coupe d'Europe ASM/ Toulon. Le rugby n'est plus l'apanage des Basques et du sud-ouest et ne se prononce ici ni rugueux-bi, ni rubis.

Pour clore ce billet culturel, je ne résiste pas au plaisir de ce mot que l'on m'a juré authentique. A un journaliste qui demandait à Johnny Hallyday son avis sur Toulouse-Lautrec notre rocker aurait répondu: « Ah que je crois que Toulouse a gagné. »









Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Reynald 15/05/2013 20:59


Jauni était complètement bourré. J'ai vu le match, il était nul.

françoise 14/05/2013 15:15


à pastelle: merci. J'ai visité votre blog, il est superbe!


à SF: tu restes le champion des verts mots


à TB: pas eu le temps d'aller au château, hélas.


à Andiamo: décidément, j'ai touché l'âme des Blogbo. Heureusement d'ailleurs, car les com' se font rares ces temps ci, comme dirait SF "le blog n'est plus dans l'air du temps". Vu le temps, il a
raison!

Andiamo 13/05/2013 09:10


Vi vi vi quel beau musée je l'ai visité pour la dernière fois il y a 6 ans, toujours scotché devant un tel coup de pinceau, devant la maîtrise du mouvement... Jaloux moi ? Non, on ne peut
qu'apprendre d'un tel maître.


Merci Princesse de nous rappeler que le vrai talent ça existe.

Tant-Bourrin 13/05/2013 05:48


Oui, le musée est superbe, et le château du Bosc, près de Naucelle, où il a passé une bonne partie de son enfance, vaut également le détour... Et allez les jaunards ! :~)

Saoul-Fifre 12/05/2013 20:18


Faut dire que Jauni ne goûte le Bleu d'Auvergne qu'arrosé de beaucoup de Jaune d:^)

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture