Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 19:34

 

Un lecteur de ce blog désireux de m’écrire en direct a cliqué sur la rubrique « contact » pour me laisser un message personnel. Il y a renoncé en lisant l’avertissement suivant :

Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des messages que vous envoyez. Votre adresse IP xxxxxxx sera archivée. Dans le cadre de ses obligations de surveillance sur les contenus manifestement illicites édictées par la loi du 21 Juin 2004 pour la confiance en l'économie numérique, la société JFG Networks pourra être amenée à consulter une copie du message envoyé à l'éditeur du blog.(c’est moi qui souligne)

cat4.jpgFurieux, ce lecteur m’a interpellée sur mon manque de respect de la correspondance privée, et j’en fus ébahie car, par définition, je n’avais jamais cherché à me contacter et ignorais qu’une telle surveillance existât. Peut-être est-elle récente, car en 4 ans, c’est la première fois qu’on m’en fait part, et connaissant le caractère rebelle des commentateurs ici présents, je doute qu’ils eussent passé cette violation de messages privés sous silence !

Il y a peu, des Facebookers ont eu leur compte autoritairement clos après avoir publié une photo du tableau de Courbet « l’Origine du monde ». Pouah ! Montrer un sexe de femme ailleurs que sur un site porno payant, quelle horreur !

Enfin, je vous ai déjà parlé d’un de mes billets passé à la trappe sans explication.  Finalement, le Net signifie bien ce qu’il est : un filet plein de trous par où guettent des oreilles et des yeux indiscrets.

lego_guerrier2.jpgEt ce n’est pas tout : chaque fois que vous appelez un service public ou commercial pour un renseignement, on vous informe que « dans le cadre de l’amélioration du service, cette conversation est susceptible d’être enregistrée ». Agréable quand on doit raconter à une employée de la Sécu ses problèmes de prise en charge de telle ou telle pathologie. Et le secret médical, dans tout cela ? Et le secret des sources pour les journalistes ? Illusoires…

La seule parade: n’avoir rien à cacher, ou pas peur d’être dévoilé. Ne donner aucune prise possible au chantage ou à la menace. Ou, à l’inverse, déverser sur le Net des tombereaux de mots interdits, de fausses nouvelles et de scandales inventés, pour que les services qui les analysent soient dépassés.

 

manneken_pis.jpg 

 

 

 

 

Repost 0
Published by - dans Humeur
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 11:29

Le 15 mars 1968, Pierre Viansson-Ponte écrivait dans « le Monde » : La France s’ennuie, Les Français s'ennuient. Ils ne participent ni de près ni de loin aux grandes convulsions qui secouent le monde »

Six semaines plus tard éclatait mai 68 dont l’influence imprègne encore les mémoires aujourd’hui.

En novembre 1989, un éminent politologue déclarait à ses élèves de Sciences-Po : « un jour ou l’autre le bloc communiste disparaitra, mais ce n’est pas demain la veille ! » Le lendemain, pendant son cours, un appariteur vint lui chuchoter à l’oreille que le mur de Berlin venait de tomber. « Tout le monde peut se tromper » répondit le professeur en quittant aussitôt son cours.

révolution lybieEn décembre 2010, ils ont à peu près tout prédit pour 2011: séismes, attaques terroristes aux Etats-Unis, détournements d’avion, un bébé à l’Elysée, des tensions avec Israël, des attentats au Pakistan… mais pas un astrologue, voyant ou numérologue n’a prédit les révolutions qui se déroulent actuellement dans les pays arabes. (photo du site "arrêt sur images")

 http://www.besoindesavoir.com/articles/voyance/esoterisme/parent/297

Pas un expert politologue non plus…   

Conclusion 1 : les grands événements sont souvent imprévisibles et viennent de la population et non des décideurs.

En Tunisie, Egypte et Libye, les manifestations sont quotidiennes, ininterrompues, de plus en plus massives. En quelque sorte, la révolution est comme une mayonnaise : pour qu’elle monte, il faut remuer, remuer sans s’arrêter, faute de quoi elle tourne court.

greve-generale.jpgConclusion 2 : plutôt que 8 manifestations espacées (avec jusqu’à 3 millions de manifestants tout de même) contre la politique du gouvernement français, 8 manifs à raison d’une chaque jour auraient peut-être été plus efficaces. (certes il n’y a pas commune mesure entre les dictatures arabes et le régime français, mais de tous les pays d’Europe, nous sommes le seul où le président a tous les pouvoirs sans responsabilité de ses actes pour contrebalancer cette « monarchie républicaine ».

affaires-gens-manger-argent-_-tjo0021.jpgMai 68, comme la chute du mur de Berlin avaient donné l’espoir d’un monde plus libre, plus chaleureux, plus fraternel, plus égalitaire On en est aujourd’hui, à l’Ouest comme à l’Est, à des oligarchies arrogantes, politiques, financières, voire maffieuses, qui creusent les inégalités, sapent le lien social et exacerbent les frustrations le racisme et la violence.

Conclusion 3 : la révolution ne suffit pas à créer la démocratie, lorsqu’à un régime autoritaire ou une dictature succède  la dictature de l’argent d’autant plus pernicieuse que son pouvoir dépasse les frontières et que l’argent est le seul dictateur qui fait croire à ses esclaves que son culte les rend puissants.

 

capitalisme-malade.jpg 

 

 

Repost 0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 19:13

nuitSamedi, on est sorti tard d’un dîner. Après quelques stations de tram, l’ami qui nous accompagnait a décidé de finir son chemin à pied : « J’en ai pour vingt minutes ». Il est parti tout tranquillement, mains dans les poches, dans une avenue presque déserte et peu éclairée. On n’y fait pas attention, ça semble naturel, mais si ça avait été une fille, on lui aurait dit que ce n’était pas prudent, qu’elle devrait plutôt prendre un taxi… Se balader seule en pleine nuit est un plaisir quasi interdit aux filles, et la menace est si intériorisée que même lorsqu’on le fait, on ne peut se défendre d’une certaine appréhension.

Lola.jpg« Dans la rue sombre presque déserte, il n’y a que des hommes. L’un fume une cigarette, adossé à un porche, deux autres vont et viennent à pas lents, un groupe de fêtards sort d’un restaurant.  Allongé sur un banc, roulé dans son duvet, un jeune SDF dort, le bras passé autour du cou de son chien, un doberman à l’air rogue qui gronde au passage de Lola. Elle avance d’un pas rapide, mais pas trop. Il y a une juste façon de marcher pour une femme, tard le soir. Trop doucement, elle semble attendre, trop vite elle semble fuir. Prendre garde aussi au rythme de ses pas, au bruit des talons sur le macadam. Trop silencieux, il les fait sursauter, trop bruyant, il peut devenir une provocation, attirer la convoitise. »

(« Ce qui trouble Lola)

Lorsqu’une femme se fait agresser en pleine nuit, il y a immanquablement des commentaires sur le fait qu’elle n’aurait pas dû se trouver là. Lorsqu’elle se fait violer en minijupe, on entend des remarques sur les tenues « pousse au crime ». Trois femmes disparaissent à peu d’intervalle en faisant leur jogging, et voilà qu'on me demande: « tu vas faire du vélo seule en forêt ? Fais gaffe, t’as vu ce qui est arrivé aux joggeuses ? » On ne se demande pas pourquoi la violence masculine, et en particulier la violence sexuelle sont si répandues, on trouve naturel de conseiller aux femmes: « restez chez vous, dehors c’est dangereux. » C’est si banal dans la tête des hommes que je me souviens, il y a dix ans, qu’un enquêteur avait dit à une jeune fille violée ( dont il s'étonnait, par parenthèses, qu'elle s'exprimât avec calme, comme si ça signifiait qu'elle était consentante!) : « Si ça se trouve, votre agresseur voulait juste voler votre sac, mais jolie comme vous êtes… »

jouer.jpgAu lieu de se focaliser uniquement sur les femmes voilées, manifestation extrême de la peur des hommes face à leurs désirs (et de leur jalousie aussi), on devrait commencer par des choses bien plus courantes : que des jeunes filles n’osent pas se mettre en jupe au collège, qu’à une certaine heure le métro soit dangereux si on n’a pas de pénis, que des hommes face à une femme seule ne sache pas réfréner leurs pulsions. Ce ne sont pas des « monstres », comme l’a faussement dit Nicolas Sarkozy, car des « monstres » ne seraient aucunement responsables de leurs actes. Ce sont des hommes, et c’est la moitié de l’humanité qu’on devrait interpeler sur cette violence qui est la sienne.

Françoise Giroud disait qu’il y aurait une véritable égalité entre les hommes et les femmes quand on mettrait à un poste à responsabilités une femme aussi incompétente que certains hommes… On en est loin, mais on ferait aussi un grand pas si les filles pouvaient aller et venir où bon leur semble, dans la tenue de leur choix, sans courir aucun risque. .

 

P1000808.jpg 

 

Repost 0
Published by - dans Humeur
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 16:20

C’était à la fin des années 80. J’étais pigiste et cumulais parfois jusqu’à 14 feuilles de paye en un mois, chacune pour des montants dérisoires. Autant dire que  cette paperasse encombrait mes tiroirs dans lesquels je faisais périodiquement un tri drastique. Un jour de tri drastique, justement, j’avais le sourire aux lèvres : j’avais reçu un chèque de 9000 francs pour la réalisation d’un gros dossier.  Neuf mille francs, 1372 €, ça ne veut rien dire pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup, car à l’époque, avec cette somme, on vivait pendant plus d’un mois.

fou4.jpgDans l’après midi, je décidai d’aller mettre ce chèque à la banque. Plus de chèque !  Nulle part. Mon cœur s’arrêta, il le fait parfois en cas d’émotion forte, j’oublie aussi de respirer, je suis la reine de l’apnée. Je courus fébrile jusqu’à la poubelle. Poubelle renversée, moi à quatre pattes dans le tas de papiers et de détritus à la recherche du chèque. RIEN. Retour à mon bureau, fouille minutieuse de tous les tiroirs, en vain. J’étais désespérée, car il était impensable de demander un autre chèque vu mes relations  fraîchotes avec la compta.  Ils m’auraient ri au nez : « Vous jetez vos chèques à la poubelle ? Vous ne devez pas en avoir bien besoin ! »

Je me couchai la mort  dans l’âme en  priant « Mon Dieu, mon Dieu, fais que je retrouve ce chèque et je croirai en Toi ». On a beau être agnostique, on garde un fond de pensée magique.  

galaxie.jpgDans la nuit, j’entendis une voix forte : « Françoise, ton chèque est dans le troisième bureau du meuble blanc, va-y !»  J’allumai ma lampe : quatre heures du matin ! Je devais avoir rêvé, et même si mon chèque y était, il attendrait bien jusqu’à 7h. J’éteignis, m’assoupis, mais la voix hurla dans mon oreille : « Va z-y MAINTENANT !!! » J’allai dans mon bureau, ouvris  le tiroir que j’avais entièrement fouillé la veille, feuilletai un à un tous les papiers et dossiers qui s’y trouvaient.  RIEN.   La voix s’était bien foutue de moi ! Ulcérée, je remis chaque dossier en place, et en soulevant le dernier par la tranche, les pages s’en écartèrent, mon chèque s’envola gracieusement  et atterrit à mes pieds.

bato.jpgQuelques années plus tard, je me trouvais  en Grèce sur un bateau qui tomba en panne  au large sous un soleil de plomb.  Yannis (le plongeur dont je vous ai déjà parlé) et son pilote suèrent vingt minutes sans arriver à faire démarrer le moteur. Je les écartai d’un revers de main. « Attendez, j’ai peut-être une solution ». D’une voix de stentor sur la mer d’huile, je criai : « Dieu, on est en panne, on crève de chaud et la femme de Yannis va s’inquiéter. Si tu existes, fais quelque chose et je croirai en Toi ! »  Puis, m’adressant au  pilote : « Essaie de démarrer. » Il éclata de rire, tira sur la manette… et le moteur démarra en ahanant un peu.

dieux1.jpgYannis, qui est croyant,  fut surpris de mes relations intimes avec Dieu. Mon cher et tendre, est-ce l’Amour ? - suppose que je suis Dieu sans le savoir et impose ma volonté au Destin. Un ami pragmatique pense que j’ai retrouvé mon chèque parce que mon inconscient a retracé tous mes gestes de la journée et m’a fait retrouver où il était. OK, mais quid du moteur du bateau ? Moi, toujours agnostique (qui ne signifie pas « je ne crois pas », mais « je ne sais pas ») j’ai tendance à croire que la confiance dans la Vie et la force du mental, peuvent agir sur les choses et les événements. Est-ce ou non vrai ? Peu importe, tant que ça marche.

 

sarakiniko.jpg 

 

 

 

 

Repost 0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 10:21

chcat1.gifLe 14 février a toujours été pour moi l’anniversaire de ma mère, qui aurait eu 84 ans aujourd’hui si elle n’avait pas eu la mauvaise idée de nous quitter en 2007.

fran_oise_22.jpgEn 2007 cependant, à la demande d’une lectrice, j’avais écrit un billet sur la St Valentin, et un autre en 2010 ce qui me dispense de recommencer cette année.

fran_oise_45.jpgCela ne m’empêche pas de penser, autant que les autres jours, à Bernard, Pierre, Didier, François et Bruno, qui depuis 40, 37, 32, 20 et 19 ans m’accompagnent sur le chemin de la vie et le rendent tendre et riant, quelles qu’aient pu être leurs itinéraires et le mien, les aléas et les basses eaux.

A quelques autres qui m’ont accompagnée plusieurs années et compteront toujours car je ne sais pas aimer autrement.

julien 94rognéA Julien, Pascal et Thierry, trop tôt disparus, dont l’empreinte est à la mesure du vide creusé par leur absence …

Au jeune homme au téléphone, qui me dira peut-être un jour quel genre d’homme il est devenu.

A ceux que je découvre depuis un ou deux ans, qui seront peut-être des amours dans un ou deux ans, car je suis longue à la détente.

A vos amours, hommes de ma vie, puisque Saint Valentin est la fête DES amoureux.  Au pluriel.

 

 

P1000856.jpg 

Et sur cet inépuisable sujet qui enflamme de plus en plus les medias, je causerai ce soir sur Radio France Internationale, de 19h10 à 19h30 (émission "le Débat du jour") face au psychiatre et psychanalyste Robert Neuburger. Vingt minutes, ça va faire court... 

 

(le tableau est de Julien Meunié, peintre d'immense talent, rencontré en classe de 1ère au lycée, dont je vous invite à visiter la galerie virtuelle  puisqu'hélas il n'est plus là pour vous recevoir dans son atelier.)

 

 

Repost 0
Published by - dans EROS
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 15:26

Une fois n'est pas coutume, ce soir, tous devant la TV. Arte, plus précisément, avec une soirée sur ceux qui s'insurgent de façon originale. Déçus par les manifs et les pétitions, mais toujours déterminés à oeuvrer pour un monde plus agréable et contre les aberrations de celui d'aujourd'hui. Il y aura des activistes français, mais aussi internationaux, notamment japonais. Ca a l'air intéressant...

D'ailleurs- faut-il en rendre grâce à l'hyperPdt?- la TV devient de plus en plus caustique et s'interroge quotidiennement sur les scandales médicaux, la corruption omniprésente, les magouilles des lobbies au parlement européen de Strasbourg et à Bruxelles, l'argent sale et les dérives des banques. Ca sent la fin de règne... D'ailleurs, quand on arrive à révolter les juges et la police, c'est vraiment qu'on a oublié jusqu'où on peut aller trop loin. On n'attend plus que la révolte de l'Armée. .

Il est plus que temps: le récent baromètre des élèves français les montrent bien mal placés avec "de plus en plus de très bon élèves et de plus en plus de très mauvais élèves, mais les moyens disparaissent peu à peu". N'est-ce pas le reflet de l'évolution de notre société: de plus en plus de très riches, de plus en plus de très pauvres, avec une classe moyenne qui s'amenuise... Ce creusement des écarts, historiquement, mène à la violence, car la classe moyenne est celle qui stabilise les rapports sociaux. 

PS. Quand je pense que je m'intéresse à tant de choses et que 95% des mes interviews concernent les amours plurielles, je me demande si je dois en rire ou en pleurer.. Il est vrai qu'un jour Nicolas Hulot m'avait dit: " Il m'est plus facile de rencontrer des spécialistes en écologie que des personnes capables de bien parler d'amour et d'érotisme" 


 
 

 

 

 

 

Repost 0
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 14:27

Il y a en France 350 000 nouveaux cas de cancers par an, et 150 000 décès. Coût du désastre : infini en termes de  souffrance et de gâchis humain. Environ 74 milliards d’euros par an en termes de dépenses. Chez les 45/60 ans, les cancers tuent plus que les infarctus et  beaucoup plus que les accidents de la route.  En 25 ans, leur incidence a augmenté de 93% chez les hommes et de 84% chez les femmes. A cause du vieillissement de la population ? Un peu, mais les cancers ont aussi considérablement augmenté chez les enfants et adolescents, ainsi que chez les jeunes femmes. En 1980, un cancer du sein avant 40 ans était exceptionnel, aujourd’hui non. 

alcool1900.jpgLors de la Journée Mondiale du Cancer, le 4 février, on a une fois de plus incriminé le tabac, l’alcool et l’alimentation, qui seraient à l’origine de 40% des cancers. Et les 60% restants? Pas un mot ou presque sur les autres facteurs environnementaux : les pesticides, dont moult rapports montrent le caractère perturbateur endocrinien (or les cancers du sein et de la  prostate sont hormonodépendants, donc  liés à l’équilibre endocrinien), les polluants chimiques centrale.jpget industriels, les conséquences du nuage de Tchernobyl 25 ans après, les ondes électromagnétiques qui, sans être directement cancérigènes, provoquent une fragilisation de l’ADN des cellule, les stress qui fragilisent le système immunitaire,  les produits cosmétiques et d’entretien…

Comme d’habitude en matière de santé, on culpabilise l'individu: « tu manges, bois et fumes trop, tu ne bouges pas assez… », mais on omet soigneusement ce qui relève d’une prévention globale et demande de la volonté politique face aux intérêts économiques.

pesticides.jpgAinsi, la directive européenne sur les pesticides a interdit l’usage d’un certain nombre de produits du fait de leur dangerosité ou parce qu’ils sont insuffisamment évalués… mais elle a prévu des dérogations possibles en cas de  péril grave ou danger imprévisible (pour les cultures) impossible à combattre sans une de ces dangereuses molécules.  Que croyez-vous qu’il arriva ? Une flambée des demandes de dérogation! Dont la France est championne d’Europe, passée de 0 dérogations en 2007 à … 74 en 2010, suivie par la Grèce (6 à 51). Peut-on croire un seul instant que 74 dangers et périls ont menacé les cultures en France l’an dernier alors qu’il n’y en avait pas un seul trois ans avant ?

produits-chimiques.jpgPolluants de l’air et de l’eau (leur extraction demande une grande quantité de produits chimiques) l’exploitation des gaz de schiste est une hérésie environnementale et même économique : cela coûte très cher, salope les paysages, et tout cela pour quoi ?  

 Pour essayer de retarder de quelques années encore la fin du pétrole et des énergies fossiles. Au lieu d’anticiper en investissant dans des énergies renouvelables, dans les économies d’énergie et surtout dans une forme de développement, non basée sur la croissance ad libitum. Eh bien ça y est : les autorisations pour extraire en Ardèche (magnifique région encore épargnée jusqu’ici) sont en route et la noria des camions va pourrir la vie et la santé des habitants. 

Et lorsque dans vingt ans ils auront un cancer, on leur conseillera d’arrêter de fumer et de manger moins gras et moins sucré. 

 

teeshirt-003.jpg 

 

 

 

Repost 0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 12:08

   dessin emprunté à Philippe Geluck  

chat.jpgAttestations d’assurance, relevé d’identité bancaire, attestation de carte vitale, fiches de paye, relevés bancaires, contrats de travail,  avis d’imposition,  attestations des contrôles amiante, termites, énergie, plomb,  factures d’eau, gaz, électricité, plomberie, maçon, peintre…  malgré l’informatisation croissante de ces données, on croule encore sous la paperasse, vu que pour n’importe quel dossier de bail, emprunt, assurance ou mariage on ne vous demande pas d’envoyer un fichier

   par courriel, mais bien une photocopie papier.

jerry-courrier.jpgDepuis que je bosse, je range cette paperasse année par année dans de grandes enveloppes kraft, elles-mêmes rassemblées par tranches de dix ans dans ces petits cartables offerts dans les colloques, congrès et salons divers que mon beau métier de journaliste m’a permis de chat-hypnotiseur.jpgfréquenter. Il y a 4 cartables « feuilles de payes et avis d’imposition, 4 cartables «  relevés et documents bancaires », 3 cartables « maison », plus un cartable fourre-tout pour ce qui n’entre pas dans une des catégories précitées.  Au final, ma vie d’adulte travailleuse tient dans… 12 cartables. Moins d’un demi-mètre cube de volume. Ca rend modeste.  Surtout, qu’à l’expérience de ce que nous avons fait au décès de ma mère, je sais que l’essentiel de ces papiers finira au feu ou en déchetterie, après un tri aussi long que fastidieux par mes héritiers.

P1040610

Coup de fil de Lauranne, qui a besoin pour un contrat de bail, d’une attestation de… d’un certificat de…, etc.  Plus d’autres paperasses pour commencer sa vie professionnelle, avoir un statut, prouver qu’elle existe. P1070150

Elle trouve ça d’un chiant… abyssal : « Devenir adulte, c’est passer son temps à fournir des papiers ! » P1060669Effectivement. Petit, on a hâte d’être grand, persuadé que les grands font tout ce qu’ils veulent. Une fois adulte, on découvre que ce sont les bébés- et les chats- qui font tout ce qu’ils veulent et imposent leurs volontés aux adultes avec un enthousiasme délirant. Qu’ils profitent- je ne parle pas pour les chats- des âges merveilleux où l’on peut vivre libre et être heureux sans papiers.

 

 

Car plus tard, s’ils sont sans-papiers, on les poursuivra et on leur dira qu’ils n’ont aucune existence légale.  Aussi beaux, intelligents et vivants soient-ils.

 

P1070067 

 A propos de papiers,  en  4 ans et 4 mois de blog, j’ai écrit 579 billets en comptant celui-ci, d’une taille moyenne de 3000 signes, soit l’équivalent de 1158 feuillets de manuscrit, l’équivalent de 5 livres de la taille de ceux que j’écris.  Pas étonnant que je trouve ce blog chronophage!

(les enfants sur les photos sont mes plus jeunes neveu et nièce, les autres sont déjà adultes avec papiers) 

 

 

Repost 0
Published by - dans Humeur
commenter cet article
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 17:49

 

jolie-camardebis.jpgAprès le sang contaminé, l’hormone de croissance, le vaccin contre la grippe H1N1, les morts dus à l’Isoméride (autre coupe-faim Serbier) ou au Vioxx (antalgique et anti-inflammatoire de Merck ), comment les journalistes peuvent-ils s’étonner de « l’affaire du Mediator »  et sembler découvrir les liens entre politiques et laboratoires ? Il y a plus de 40 ans que Jacques Servier, honoré aussi bien sous François Mitterrand que sous Jacques Chirac ou NS est proche de la presse et du pouvoir. A mes débuts, je me souviens d’ailleurs d’un magazine lui appartenant, dont le rédacteur en chef était Bernard Kouchner, alors militant altermondialiste.

J’ai déjà raconté comment j’ai quitté le journalisme médical, lassée de voir créer de fausses maladies… mais de vrais marchés. Dans les années 70, le taux de cholestérol nécessitant une prise en charge médicale était fixé à + de 2,80g par litre de sang. Aujourd’hui, on vous traite dès 2,30g. Baisser les normes permet de traiter des milliers de personnes à qui on aurait autrefois prescrit un  régime. Dans la même veine, vous considérer comme souffrant de « dysfonctionnement de la libido » si une fois au moins dans le mois, vous ressentez une baisse de désir, et de « dépressif ponctuel » en cas de baisse de moral fait de vous un malade qu’il faut soigner !

cigarette.jpgCependant, les labos et les politiques ne sont pas seuls responsables. Les patients aussi. Qui préfèrent fumer, boire et manger trop malgré leur diabète ou leur cholestérol, et prendre des médicaments. Combien de femmes réclament des coupe-faim (comme le Médiator) pour perdre des kilos, parce que ça va plus vite qu’un régime ? Combien de parents demandent de la Ritaline pour calmer un rejeton soi-disant hyperactif alors qu’il n’est que turbulent ? Combien prennent des « alicaments » vantés par la publicité pou améliorer leur transit, stimuler leur défenses, être au top… reflet de l’exigence de compétitivité qui interdit d’avoir tranquillement mal au ventre et de rester au chaud en attendant que ça se passe. La grippe 2010/2011 semble moins agressive et meurtrière que les grippes des années précédentes, malgré une couverture vaccinale faible, liée à la méfiance des gens pour le vaccin, depuis la grotesque campagne H1N1. Cela rappellera peut-être qu’hormis pour les plus fragiles, la grippe est une maladie qu’un organisme adulte est parfaitement capable de surmonter seul en une semaine environ. Nous avons un système immunitaire qu’il faut stimuler pour qu’il reste efficace. « Ce qui ne tue pas rend plus fort ».

centrale.jpgCependant, le fondement de toutes ces dérives  reste le même : alors que la bonne santé et la bonne humeur comptent pour zéro dans le PIB, la maladie, la mort et le mal-être sont de l’activité économique qui font monter la croissance. Le cancérologue qui a ironisé un jour lorsqu’on lui demandait pourquoi, malgré des décennies de recherche on guérissait si peu de cancers : « Pourquoi ? Parce que le cancer fait vivre plus de gens qu’il n’en tue » ne croyait pas si bien dire. Outre les laboratoires, les hôpitaux, les soignants et les Pompes Funèbres, les cancers sont la résultante d’une économie riche en pesticides et autres polluants, en radiations, poussières de bois et autres résidus industriels, à l’agro-alimentaire, ses graisses hydrogénées, ses additifs et ses emballages en plastiques douteux, au tabac, à l’alcool… Les cancers, appelés « maladie de civilisation » sont effectivement le reflet d’une civilisation du mal-être dont il ne faut pas s’étonner que les marchés les plus florissants : les armes, les drogues (y compris les médicaments psychotropes) et la prostitution soient aussi des industries du mal-être.

 

P1010023.jpg 

 

 

Repost 0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 18:38

 dsirs.jpg

plongeur.jpgVous me demanderiez ce qu’il reste des hommes lorsqu’ils s’éloignent, je vous parlerais d’images très précises : la lumière sur un corps à fleur de peau, rayon doré qui le transforme en statue de bronze, le mouvement de vos hanches expliquant comment marchent les Brésiliens dont chaque pas est une danse, un regard enfiévré, vos yeux comme cernés, les joues creusées par le désir, votre humour

 

décalé qui vous permet d’écrire à la plume d’hilarantes et délirantes missives, l’odeur de leur corps mêlée à celle de peinture ou de néoprène sentir.jpgselon leur métier et leurs passions, des lèvres à donner envie d’y passer des vacances, une voix aux intonations graves, un air rêveur et concentré, des boucles de pâtre grec où fourragent mes doigts, des hanches étroites, des lars1.jpgtraits fugitivement féminins puis à nouveau virils, beau brin de garçon/fille comme je les aime, mon trouble devant une intelligence hors-normes,   vos pieds enlisés dans la boue un jour d’orage, votre main sur la mienne qui enserre la barre franche d’un voilier, la cambrure de vos reins entraperçue dans la pénombre d’un cinéma tandis que vous enlevez votre pull, la confiance et l’intimité peu à peu naissantes, nos fou-rires en courant sous la pluie main dans la main, votre bienveillance paisible et vos gestes harmonieux, une façon cow-boy dejulien 94rogné déboucler sa ceinture, bien campé sur les deux jambes, des récits  d’horizons lointains, votre goût pour la musique, les mots, le beau… leurs voix de lendemain, qui homme4.jpgremercient de la veille…

Fragments de désir avant, d’intimité après, comme les mille pièces étincelantes d’un puzzle amoureux. Mais pas de souvenir d’orgasme, consumé sitôt que goûté, pas non plus d’images de sexes, que vous soyez TBM (très bien monté) TBA (très bon amant) ou TTS (très très sensuel) comme certains tiennent à le préciser en indiquant des mensurations aussi Roccosiffrédiennes que fantasmatiques.

Rassurez-vous, si elles participent évidemment au plaisir, ni la taille, ni la fermeté, ni la dextérité de votre engin ne font le désir, si essentiel au plaisir. Quoique à la réflexion, je me demande si vous voilà rassuré... ou déconfit. 

 img_0127.jpg

 

 (le nu sur le drap est une photo de lars stephan http://www.larsstephan.com/ )

Repost 0
Published by - dans EROS
commenter cet article

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture