Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 11:41

 

Un Roumain est délinquant, donc tous les roumains sont délinquants. On ne va pas s'attarder davantage sur cet honteux amalgame qui vaut à la France entière- alors que seuls NS et BH sont en cause-  d'être vilipendée   par la presse internationale et même le pape, c'est dire! Là  encore, amalgame désastreux. Non, monsieur pape, nous ne sommes pas tous racistes, la preuve: c'est un immigré hongrois qui préside ce pays, et je ne dirai pourtant jamais que tous les hongrois sont des caractériels fascinés par les riches.

Car le vrai clivage est là: entre riches et pauvres et non entre français de souche et roumains. Du reste vivent en Roumanie des Roms riches montrés dans un reportage TV, qui refusent absolument d'être assimilés à ces "miséreux mendiants ou voleurs".

montmartre2.jpgDe tous temps les riches ont eu peur des pauvres, des "gueux" et des Misérables dont parlait Victor Hugo. Je suis allée samedi à la visite  de Montmartre "l'esprit de Montmartre" animée par des comédiens qui font revivre des personnages de la Belle Epoque. Belle Epoque pour les riches et les courtisanes, triste époque pour les petits poulbots malnutris, les peintres faméliques morts dans la misère qui vendaient un tableau contre un déjeuner, tableau qui vaut aujourd'hui des millions d'euros. On y rappelle que les fortifs entourant Paris n'ont pas été construites pour protéger la ville contre des ennemis extérieurs, mais pour enfermer et contrôler la populace, et l'affamer éventuellement par un blocus en cas de révolte.

montmartre1La Commune a été réprimée dans le sang: 40 000 parisiens tués en quelques semaines, qui ont sans doute moins ému l'opinion mondiale que les  3000 morts du 11 septembre 2001 (qui eux-mêmes ont davantage ému que les  milliers de morts du 11 septembre 1973).  Allez voir ce spectacle réjouissant, où l'art et la musique ont la part belle: on passe une heure et demi délicieuse, surtout par beau temps, on apprend plein de choses et on permet à des comédiens de vivre de leur métier... link

Pour conclure avec les Roms, cette affaire a  rejeté dans l'ombre les affaires Woerth et Betancourt et les fraudeurs fiscaux de haut vol, et fait passer inaperçue l'information confirmant que la gravité de la grippe H1N1 a été inventée par l'OMS, dont une majorité des experts consultés avaient des liens avec les laboratoires fournisseurs du vaccin. Si ça n'est pas de l'insécurité, gaspiller des millions alors qu'on en manque pour des postes d'enseignants ou pour créer des emplois: 60% des délinquants d'une prison du nord de la France (ça doit être pareil pour les autres) étaient au chomage quand ils ont commis leur délit, 30% ne savent pas lire couramment. L'éducation et la création d'emplois pour lutter contre l'insécurité, ça ne leur vient pas à l'idée, à nos gouvernants?

 

 

Eh oui Gaston, ça pas tellement changé

Et j’me demande même si ça pas empiré

Tous les peineux sont plus peineux qu’avant

Quant aux rupins, c’est pire que le chiendent…

Ca repousse tout le temps !

La suite sur :

http://www.lesmutins.org/bernardnidieunichaussettes/spip.php?rubrique34

 

 

AUVERGNAT ET TAMTAMTEE-SHIRT-FESTIVAL.JPGVoici pour finir quelques photos de mes vacances en Auvergne, où l'on verra que des couleurs de peaux différentes se côtoient dans la joie et la bonne humeur. Ca s'appelle le Festival des cultures du monde, ça a lieu depuis 30 ans en juillet à Gannat (Allier), et 300 bénévoles de milieu rural y consacrent du temps et nouent des liens durables avec des gens venus d'ailleurs. (parfois difficilement, l'obtention des visas étant aujourd'hui hypercontrôlée...)fr3UVERGNEGUERRIERS ZOULOUS

CHINOISEStrinquer.JPG

 

Repost 0
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 00:31

 

klotz cauvin2Comme tout le monde, j’ai adoré « E=mc2 mon amour » de Patrick Cauvin, et aussi « les innommables »,  roman inclassable publié sous son vrai nom, Claude Klotz.  Les aventures d’une famille préhistorique que Klotz a eu l’idée géniale d’affubler de prénoms genre Jean-Pierre et Marie-Thérèse (je ne me souviens plus exactement) en arguant avec justesse que les nommer Hulk ou  autre onomatopée n’était pas plus crédible. Ce qui créait un anachronisme hilarant.

C’est cependant sur un livre tout à fait sérieux que j’étais allée l’interviewer. « Je ne veux plus aller à l’école », où ce professeur de lettres se demandait comment  l’Ecole, dont la vocation merveilleuse est  de transmettre la connaissance à des enfants par définition curieux, avait pu devenir cette institution où élèves et professeurs se rendaient chaque lundi matin en ayant mal au ventre.  

cauvin klotzProf de lettres, Claude Klotz/Cauvin mettait son dégoût de l’école sur son passé de cancre. Je lui dis que tout prix d’Excellence que je fus et apparemment bien intégrée à l’institution scolaire, j’avais ressenti le même malaise, l’impression que l’école était en dehors de la vie.

De fil en aiguille, nous avons sympathisé, si bien qu’après m’avoir confirmé que le « Povchéri » sur lequel même les vêtements neufs tombaient comme des guenilles, c’était  lui, Claude Klotz me confia : « Je meurs d’envie d’avoir des bottes pointues de cow-boy, mais à mon âge, c’est ridicule, n’est-ce pas ? » - Pas du tout. Si vous en avez envie, faut vous en acheter. – Je n’ose pas. »  Je lui  ai alors proposé de l’accompagner dans ses recherches, et nous voici déambulant devant les vitrines sans qu’il y trouve son bonheur. Jusqu’à ce qu’il aperçoive les bottes de ses rêves aux pieds d’un jeune homme dans la rue : « C’est des comme cela que je voudrais ! » J’ai abordé  le jeune homme, lui ai demandé où il les avait trouvées, il nous donna l’adresse, et c’est ainsi qu’à 17h, Patrick Cauvin repartit chez lui chaussé comme un cow-boy.

cauvin.jpgLe lendemain, je l’appelai : « Elles vous plaisent toujours, vos bottes ? – Pensez, j’ai dormi avec ! »  Cet épisode a initié une amitié de plus de vingt ans où rituellement, chaque année, nous déjeunions ensemble pour parler de tout et de rien : d’écriture, des mœurs de l’édition  (« Durant des années, disait-il, j’ai été éperdument reconnaissant à mon éditeur d’accepter de me publier. Jusqu’à ce que je réalise qu’il changeait de voiture chaque année et que je continuais à lui apporter mes manuscrits à mobylette !  ). Nous parlions aussi d’amour, du temps qui passe, de Johnny Hallyday, de cinéma et de Marseille qu’il aimait passionnément (sans oublier l’OM). Cela l’amusait que je l’appelle chaque année pour ce rendez-vous rituel : « Effectivement, vous êtes d’une inaltérable fidélité ». 

Fin juin, j’avais laissé un message sur son répondeur pour notre déjeuner. Mardi dernier  j’en parlais à un ami : « C’est bizarre, Patrick Cauvin ne m’a pas rappelée, cela ne lui ressemble pas. Il est d’une telle gentillesse. » J’ignorais qu’il menait depuis plusieurs mois un combat contre le cancer et que celui-ci, comme trop souvent, avait gagné le 13 août. Avec son humour, Claude Klotz aurait remarqué que c’était un vendredi 13.

Après Laurent Terzieff et Bernard Giraudeau, cet été n’est décidément pas tendre.. .

 

Repost 0
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 18:38

 

camillelacourt3Lorsque les œufs d’une mouche drosophile aux yeux blancs sont brièvement exposés à une température de 37° au lieu de 25°, les mouches nées de ces œufs ont les yeux rouges. Encore plus fort : les rejetons aux yeux rouges, lorsqu’ils sont croisés avec le phénotype « yeux blancs », sont capables de donner des descendants aux yeux rouges alors que selon les règles de la génétique il ne devrait y avoir que des insectes classiques aux yeux blancs. 

Autrement dit, une caractéristique  épigénétique (modification de l’expression d’un gène en raison d’un facteur environnemental) peut se transmettre aux générations suivantes !

Récemment diffusé sur Arte, un documentaire sur l’épigénétique a mis en évidence l’influence  du mode de vie sur le génome. Ainsi, un bébé né durant une période de disette court deux fois plus de risques de devenir un jour schizophrène. Cette relation a été mise en évidence en étudiant une région de Chine, la province d'Anhui, qui a connu une famine extrêmement dure entre 1959 et 1961. Bien que les naissances aient diminué de 80% en 1960, des cas de schizophrénie furent plus tard diagnostiqués sur 2,3% des personnes nées cette année-là, contre 1% d’ordinaire. La schizophrénie se déclarant le plus souvent  vers l’âge de 18/20 ans, la bombe à retardement mental frappe des années après la famine… A l’inverse, on sait que le thé vert contient des molécules qui stimulent l’expression d’un gène « anticancer » (pour résumer en deux mots lapidaires la complexité de la réaction enzymatique en question).

camillelacourtL’enjeu des recherches épigénétiques est de taille, puisque ces recherches rendent quasi obsolète le fameux débat sur l’inné et l’acquis. Comme Simone de Beauvoir disait « on ne nait pas femme, on le devient », on peut dire qu’on ne nait pas prédéterminé (non, monsieur le Président, il n’y a pas de gène de la délinquance ni de la pédophilie !) on devient ce qu’on est en fonction de son environnement,  entendu au sens large : polluants, hormones, alimentation, bien-être ou stress. Et ceci conduit à deux réflexions de taille :

camille lacourt2Quand on sait à quel point l’alimentation intervient dans la capacité des gènes à s’exprimer ou non et à provoquer ou non certaines maladies, y compris dans les générations suivantes, il devient criminel de supporter que 2 milliards d’êtres humains souffrent de graves carences alimentaires et que quelques millions absorbent des pesticides et additifs capables eux aussi de modifier l’expression des gènes.

Quand on sait que le génome a un fonctionnement complexe et pour l’essentiel encore méconnu, que plusieurs gènes doivent parfois s’exprimer pour une seule fonction vitale, mais qu’à l’inverse un seul gène peut intervenir dans plusieurs fonctions, l’introduction dans un génome d’un gène surnuméraire d’une espèce différente (gène du ver luisant dans le génome d’un lapin, ce qui permet d’obtenir des lapins fluorescents, je n’invente rien ça a été fait !)  gène qui se place au petit bonheur la chance- c’est cela, un OGM- est un jeu d’apprenti sorcier. Comme me disait Claude Reiss, chercheur au CNRS dans le laboratoire « Dynamique du génome » : « C’est comme si on introduisait une note surnuméraire dans un morceau de musique. Sur la partition on la voit à peine, mais à l’écoute, on entend aussitôt la fausse note. »

Avec-Yannick-Agnel diaporama


Devant le sérieux de ce billet pour un mois d’août, j’ai choisi de l’illustrer avec Camille Lacourt, trois fois médaillé d’Or en natation. Je ne sais pas ce qu’il en est de son génome, mais le jeune homme vaut le coup d’œil…

 

Repost 0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 13:05

 

algue.jpgJe reçois un chèque pour la commande de « Aimer plusieurs hommes », ou le « CDI de Dieu » ou « l'Algue fatale ». Le jour même, le livre est expédié, et reçu entre 24 et 48h après l'envoi. C'est simple, basique, efficace.

couv century3 copiePlus moderne, le paiement en ligne via Paypal, choisi pour la sécurisation des paiements qu'il offre. Mais, qui dit « sécurité » dit précautions pour éviter les erreurs et permettre que s'échangent des informations bancaires sans qu'elles circulent partout. D'où des procédures compliquées où il faut commander, mettre l'article dans un panier, puis valider sa commande, payer, puis valider son paiement... en passant d'une page à l'autre, du site choisi à la page Paypal, avec parfois l'impossibilité de revenir en arrière en cas d'erreur. Résultat: une personne sur trois payant en ligne sur www.autresmondesdiffusion.fr oubliait de valider son paiement, et une sur six commandait deux fois par suite d'un vagabondage involontaire entre les pages.

première couvTout ceci appartient au passé! Nous avons désormais une procédure simplifiée- mais tout aussi sécurisée- qui permet de valider et payer sa commande en trois clics.

Pourquoi ne l'avoir pas fait avant? me direz-vous. Parce que le précédent système était fourni en package par la plate-forme de e-commerce et qu'il fallait l'expérimenter pour croire en une telle complexité! Et aussi parce que mon cher et tendre, en charge du site, n'est pas webmaster et apprend au fur et à mesure qu'il pratique. Avec des aides amicales- merci les amis!- mais une telle dose d'adrénaline, la mauvaise pas celle qui stimule, qu'il est parti se reposer à la campagne avec pour seule ambition de planter des patates et cueillir des noix et du raisin. L'homme sage cultive son jardin, l'homme libre toujours chérit la mer, mais il n'est écrit nulle part que l'homme heureux passe son temps devant son ordinateur.

Sauf chez les Geeks, que certains prononcent guik (comme dans give me mais pas comme dans genious) d'autres jek (alors que le double « e » se prononce « i » comme dans sweet) ce qui me conduit à penser qu'il faudrait dire « jik », pour respecter le double « e » et la règle selon laquelle le g se prononce « j » devant le « e » et le « i » et devient dur devant les autres consonnes: « Gus est un gogol gaga. »


revenge.jpg

Repost 0
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 14:03

caf_.jpgUn petit goût de noisette... La phrase-clé de ceux qui veulent vous faire goûter leur spécialité en insistant sur sa finesse et sa subtilité: "Goûtez-moi ça, vous allez voir. C'est doux, c'est intense, et ça vous laisse dans la bouche comme un petit goût de noisette." On vous le dit pour  un verre de vin blanc,  "planté bas, les ceps assez espacés pour laisser passer l'air, ça évite les parasites (eh oui, il suffit de moins tasser les rangées de ceps, donc de renoncer à une production intensive, pour pouvoir réduire, voire supprimer les intrants chimiques qui font qu'en dégustant un grand cru, en savourant la blondeur de paille d'un Bergerac blanc ou d'un entre-deux mers, on  avale quantité de molécules indésirables, celles-là même qui s'attaquent aux fonctions reproductrices et font naître des bébés de viticulteurs avec des micro pénis (étude médicale 2002/2003 de l'équipe du PT Sultan à Montpellier sur ce phénomène).

nstnectaire

 

D'un geste auguste de son couteau pointu, la fromagère extirpe une lichette de fromage d'un St Nectaire moelleux, à la croûte bien brune et vivante: " Goûtez, il est à point, affiné sans excès, avec un petit goût de noisette".  Quatre jours de cave plus tard, le robuste fromage aura un parfum apte à faire fuir vos compagnons de route entre l'Auvergne et Paris... mais toujours son petit goût de noisette.

 

naspergesvertesQue dire des asperges vertes, craquantes sous la dent comme des noisettes fraîches, exquises à peine cuites à la vapeur, puis trempées comme des mouillettes dans un oeuf à la coque? Sinon qu'elles ont un petit goût de noisette se mêlant à la saveur du beurre frais (au petit goût de...) fondant dans la coquille et donnant à l'oeuf cuit juste ce qu'il faut mais pas plus, une onctuosité parfaite.

nquinoaEt même si j'ai personnellement une passion pour les amandons, jeunes amandes encore tendres sous la dent,  dont la blancheur se dissimule sous une fine pellicule jaune vanille, elle même enchâssée dans la coque verte comme dans un écrin duveteux...  je dois reconnaître que nombre de céréales à déguster nature et encore craquantes, comme la quinoa (la plus riches en protéines et acides aminés, quasiment une viande végétale) ont un petit goût de noisette et non d'amande.

 

noisette1

 

L'été lorgne déjà vers les fraîcheurs vespérales de septembre et les roux feuillus des chemins creux sentant la noisette. C'est le moment idéal pour arrêter le temps et prendre celui de déguster sur une bouche amie, sur des lèvres aimées, un baiser doux et subtil à mille lieux des goulus et voraces baisers de cinéma. Celui-ci fait le tour du Palais, se promène sur le sourire, goûte du bout de la langue les frémissements nés nbaiserde la caresse et conclut que décidément ce baiser là a comme un petit goût de noisette. Et les amoureux une malice d'écureuil dans leurs yeux.

Repost 0
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 12:18

 

Eric Besson, qui avait d’ailleurs refusé de jurer fidélité à sa première épouse le jour de son mariage, convient aujourd’hui que la proposition faite par Brice Hortefeux de déchoir les polygames de la nationalité française est difficile à appliquer. Dommage, l’examen du texte aurait donné lieu à des discussions croquignolettes. Qu’est-ce qu’un polygame ? Un monsieur (plus rarement une dame) ayant contracté plusieurs mariages. Ce qui est interdit en France où la polygamie  légale est donc impossible puisqu’elle est illégale. D’où l’idée d’Hortefeux de pourchasser la polygamie « de fait ». Késako ?  Celle où le polygame a contracté, outre son mariage légal, d’autres unions par mariage religieux ou coutumier… polysCes derniers n’ayant pas cours en France, on comprend que la loi s’adresse à des gens venus d’ailleurs, le Ministre de l’Intérieur a du mal à ôter son ex casquette de Ministre de l’Immigration… etc. Sauf que reconnaître comme des mariages les unions uniquement religieuses ou coutumières, c’est enfreindre la séparation de l’Eglise et de l’Etat, fondement de la laïcité. D’où l’évocation par BH (sans L) d’une « polygamie de fait » qui viserait des personnes ayant « une communauté de vie et d’intérêt ».

Avec ou sans sexe ? Ce n’est pas précisé, vu qu’il est difficile de faire la part des choses excepté à 6h du matin par voie d’huissier.

amoureux trioSeraient alors polygames les couples séparés depuis des années mais non divorcés, qui vivent avec quelqu’un d’autre, comme Eric Besson, qui vivait avec sa jeune compagne avant d’avoir divorcé de son épouse.  Polygames aussi les 10% d’hommes menant une double vie, comme François Mitterrand, qui garda pendant plus de vingt ans, jusqu’à sa mort, deux familles, avec enfants dans chacune d’elle. Polygame également Paul Bocuse qui raconte au fil de maintes interviews qu’il vit avec trois compagnes, ce qui ne l’a pas empêché d’être décoré de la Légion d’honneur.

Il est vrai que cette décoration est aussi accordée à d’éminents évadés fiscaux comme Liliane Bettencourt et Michel Polnareff… Quand on pense qu’elle est censée récompenser des services exceptionnels militaires ou civils rendus à la Nation, on reste rêveur.

koalasQuid aussi des colocs, de plus en plus nombreux en raison du prix des loyers ? Ils ne sont pas en couple, ne couchent pas ensemble ? Ben si, parfois, il existe des colocations comprenant à la fois des couples et des célibataires et qui sait ce qui se passe entre les uns et les autres ?  D’ailleurs, cela ne nous regarde pas. Quant à avoir une communauté de vie et d’intérêts, affirmatif : ils partagent les frais et sont souvent co-signataires du bail. Dans les seventies, on ne disait d’ailleurs pas coloc mais communauté.

Mon cher et tendre et moi avons vécu pendant des années avec deux autres filles, il était le seul garçon (permanent, il y avait aussi du passage) donc censément polygame selon Brice Hortefeux.

 

Je n’allais pas clore ce billet sans parler des pluriamoureux qui ne contractent pas mariages au pluriel, vu que la loi l’interdit, mais revendiquent communauté de vie, d’intérêts, de sexe et de sentiments avec plusieurs personnes et ne veulent pas s’en cacher. Les poursuivre pour polygamie, ce serait la prime au queutard adultérin qui tire furtivement ses coups en cachette. Lui ne risque rien puisque l’adultère est dépénalisé depuis belle lurette (la lurette, larirette), alors que celui qui refuse le mensonge, baise avec sentiments et entretient des amours plurielles mais durables pourrait être poursuivi pour polygamie ! Là encore, on croit rêver devant cette inversion des valeurs… Bref, le Brice aurait mieux fait d’y réfléchir à deux fois avant de lancer cette idée de polygamie de fait.

makelove

A part ces broutilles de la politique française, la météo s’emballe, 2010 cumule une quantité de catastrophes climatiques et sismiques sans précédent, Moscou étouffe, les arbres en feu  ont rappelé que l’Ukraine près de Tchernobyl reste un territoire hautement radioactif, où l’incendie pourrait provoquer, 24 ans après l’explosion de la centrale, un nuage radioactif dont on sait aujourd’hui qu’il franchirait bel et bien les frontières françaises. Même si Brice Hortefeux décidait de le déchoir de la nationalité du même nom…

Repost 0
Published by - dans Humeur
commenter cet article
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 18:26

Le bon Dieu s’énervait dans son atelier… Après avoir fait le ciel, les étoiles et les planètes, les animaux de la création puis l’Homme, puis la  Femme, il regarda son soleil et se dit « il est temps de faire la sieste, juste un coup de balai dans l’atelier et je vais piquer un de ces roupillons… »  Parole sage du dimanche, jour de repos et non des centres commerciaux…

Une fois le coup de balai donné, se penchant pour voir ce qu’il restait dans sa pelle, Le Créateur, qui n’aimait pas gâcher, se dit que c’était trop bête de ne pas inventer un nouvel animal avec tous ces détritus : un bec, une poignée de poils, des griffes, des palmes,  c’était rien que du bazar, mais ça a tout de même donné L’ORNITHORYNQUE !  Bestiole amphibie- elle nage à toute vitesse mais sait aussi courir- avec des pattes griffues à l’avant, palmées à l’arrière, un corps de belette (ça devait être un reste de belette, à la réflexion),  une queue de castor lui servant de gouvernail (encore un qui se laisse diriger par sa queue…) et, bien que pondant des œufs, mammifère allaitant ses petits. 


 

orni4Les scientifiques anglais qui reçurent d’Australie un exemplaire de l’animal empaillé crurent à une blague de leurs collègues. Il y avait de quoi y perdre son latin faut dire !  Car le mammifère allaite ses petits. Ce que fait l’ornithorynque… Mais  pour tout savant naturaliste, le mammifère est doté de mamelles. Pas l’ornithorynque, y en avait pas dans la pelle (du 18 joint, fallait être total défoncé pour inventer une bestiole pareille, je suis allée en Australie rien que pour  en voir en vrai, ainsi que des koalas). Alors y font comment les petits nornithorynques ?  Ils lèchent les poils humides du ventre de  leur maman, d’où dégouline du lait. Ca s’appelle « les champs mammaires » qui comme chacun sait sont les chants les plus beaux… Pas très ragoûtant si la maman transpire, mais bon…

L’ornithorynque possède aussi un aiguillon venimeux capable de tuer des petits animaux et de faire très mal aux gros, c’est un des rares mammifères venimeux, mais quand on fait une bête avec des restes, faut pas s’étonner. Sauf qu’une fois la pelle vide, on est bien ennuyé au moment de lui fabriquer un appareil génital, urinaire et excrétoire. C’est prosaïque, certes, mais bigrement important dans l’existence, ces fonctions là!  Que croyez-vous que fit  le Créateur ? Ne s’est pas cassé la tête. Il a mis au pauvre ornithorynque le même trou pour tout, appelé « cloaque »- ça excite le désir et la copulation, n’est-ce pas ?- dans lequel le mâle ornithorynque range son pénis au repos. Cela dénote un tempérament certes ordonné mais donne à réfléchir sur ce qui se passe lorsqu’il a envie de faire pipi ou caca…

orni3Et dans le grand débat « mono » ou « poly » qui agite si souvent ce blog (le Monopoly n’ayant rien à voir et n’étant aucunement un compromis entre les deux  options), avantage une fois de plus au « poly ». Car monotrème ( ça veut dire un seul trou) comme elle l’est,  au commissaire qui l’interroge : « Mademoiselle,  votre agresseur vous a-t-il seulement violée, ou également sodomisée ? », la femelle ornithorynque ne peut que répondre « Les deux, Monsieur le commissaire ». Ce qui est, convenons-en, doublement traumatisant.

Et c’est ainsi qu’Allah est grand, concluerait Vialatte l’Auvergnat dont je vais rejoindre de ce pas le pays, particulièrement le Gour de Tazenat qui semble un lac de début du monde, où  l’on s’attend à voir s’ébattre des dinosaures et où l’ornithorynque trouverait  j’en suis sûre refuge dans ce monotrème volcano-aquatique… (=lac de cratère) (très belle photo du Gour empruntée au blog de Fanfan http://lamaisondefanfan.forumactif.com/forum.htm

 

gour tazenat2

 

 

Jusqu'à début août, pas d'expéditions de livres, mais le site www.autresmondesdiffusion.fr enregistre les commandes.

Repost 0
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 13:20

auvergne.jpgLà où je suis il fait très chaud, et là où je serai à partir du 24 juillet itou. (j'espère...) Temps idéal pour ne rien faire, ou juste flemmader dans un hamac au jardin, ou sur un canapé à l'ombre, avec un verre de quelque chose de bon, givré, citronné, glacé, plus quelques livres  tout frais aussi dont les pages sont faciles à tourner.  Calme total sur le front des blogs, visites minimum et commentaires itou,  inutile de vous déranger avec des  billets. Trêve estivale comme on dit, dommage  qu'il faille attendre l'été pour se mettre en trêve

Cependant, si vous avez envie de lire ou relire "Aimer plusieurs hommes" cet été (source inépuisable de discussions passionnantes d'après dîner) de découvrir "le CDI de Dieu", ou de frémir avec "l'Algue fatale" (attention, il ne reste plus beaucoup d'eemplaires de celui-ci) merci de commander très vite sur notre site www.autresmondesdiffusion.fr  (voir "commander nos livres" colonne de droite pour les détails pratiques) afin que je puisse vous les envoyer avant le 24 juillet, car après, à moi le farniente créatif en compagnie de mon stylo, un cahier, mon vélo... sans oublier les concours de sieste, yeah (je ne suis pas sur mon ordinateur, impossible de trouver le point d'exclamation sur ce clavier, tant  pis...). BONNES VACANCES A TOUTES ET TOUS.

 

sieste_hamac.jpg


Repost 0
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 00:07

Trois lectures, trois phrases artifices, comme les feux du même nom. Elles font du bruit, puis Pschitt…

feux d'art1 « Le rapport de l’IGF conclut que Eric Woerth n’est pas intervenu dans le dossier fiscal de madame Betancourt »,  phrase traduite par les medias en « Eric Woerth blanchi ».  Artifice, artifice…  Certes, il aurait été plus grave qu’ Eric Woerth intervienne pour interdire à ses services de traiter ce dossier, mais cet homme n’est pas idiot et ne s’aventurerait pas à une telle intervention, aux risques de la voir racontée aussitôt dans le Canard Enchaîné. En revanche, ne pas intervenir, dans un dossier aussi important, équivaut à étouffer l’affaire. Je me souviens d’un ami inspecteur des impôts à qui je reprochais de harceler un boulanger pour prouver qu’il n’avait pas déclaré quelques milliers de francs de ventes de chaussons aux pommes, au lieu de s’attaquer aux vrais fraudeurs. Il avait souri : feux d'art2

« Les vrais, les grands fraudeurs ont des avocats tellement pointus que pour trouver la faille dans leur dossier, ça prend des mois, des années, alors qu’on nous demande du rendement. De plus, pour un dossier « sensible », pas question de se lancer sans l’aval de la hiérarchie, c’est trop risqué. » Dans un dossier aussi sensible que celui de Liliane Betancourt, l’une des premières contribuables françaises, l’aval ne pouvait venir que du plus haut. Faute de quoi aucun inspecteur des impôts ne se risquait à contrôler ladite dame. Ne pas intervenir, ici, loin de blanchir E. Woerth,  équivaut à étouffer le dossier.

 

serenade à troisPas une semaine sans que paraisse un papier sur les « polyamoureux », me voilà sacrée « papesse » par certains medias . Dernier en date cette semaine, dans le supplément Paris Obs du Nouvel Observateur. On y lit cette phrase d’un psychanalyste, Michaël Stora : « Je ne le juge pas moralement, mais il me semble que le polyamour rompt dangereusement avec le sentiment d’exclusivité du couple. Bien sûr,  cette exclusivité est une illusion, mais une illusion nécessaire ».  Le polyamour rompt avec l’exclusivité du couple ? Evidemment, c’est même précisément sa définition ! Mais pourquoi dangereusement ? Où est le danger ? Dans le risque de rupture, de conflit ? Faut-il rappeler que la monogamie se termine dans un cas sur deux (Paris) ou trois (province) par un divorce, sans parler des violences conjugales et des crimes passionnels ? Le danger existe dès qu’on aime de façon irrationnelle, c’est-à-dire incapable de raisonner. En l’occurrence, n’est-il pas plus rationnel d’assumer la non-exclusivité dans le polyamour plutôt que de s’y accrocher dans la monogamie tout en sachant qu’elle est généralement une illusion ? (que les conjoints concrétisent ou non leurs tentations). Que signifie illusion nécessaire pour un psychanalyste, alors que devenir adulte, disent-ils en général, consiste à accepter la réalité ? Et « je ne le juge pas moralement » en accolant au polyamour l’adverbe « dangereusement » sans le justifier une seconde n’est-il pas un jugement ?

feux d'art3Dernière phrase artifice, toujours d’ Eric Woerth (désolée, c’est l’actualité qui veut cela) «Ça n'a pas été vendu une bouchée de pain, ça a été vendu à l'estimation des domaines».. Cette phrase artifice occulte le fait que le prix des Domaines est le prix minimum en dessous duquel il serait indécent de vendre, mais absolument pas la valeur marchande réelle du bien. Quant à la réaction du maire de Compiègne déclarant « l’Etat ne peut pas vendre au-dessus du prix fixé par les Domaines, car il est impensable qu’il spécule sur  un bien classé », c’est carrément du foutage de gueule. Le spéculateur, c’est celui qui achète au prix des Domaines et bénéficie de surcroît des avantages fiscaux liés à la propriété de biens classés ou de monument historiques. L’Etat, lui, ne spécule pas, il brade. Après les autoroutes juste quand elles auraient été rentables, il brade les monuments historiques, alors que le tourisme est une des activités économiques majeures en France, et que brader les monuments, c’est  privatiser cette activité.  On ne s’en étonnera, cet Etat ne cesse de privatiser. Mais on peut déplorer que jamais les citoyens français n’aient été consultés sur cette politique de vente d’un patrimoine qui leur appartient. Politique impulsée par Eric Woerth alors ministre du budget, comme dit plus haut.

Tout ceci nous ferait presque oublier que les feux d’artifice du 14 juillet célèbrent la prise de la Bastille en 1789 et la Révolution Française, avant la nuit du 4 août qui abolissait les privilèges.

P1010231.JPG

 

 

Repost 0
Published by - dans Humeur
commenter cet article
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 14:34

canard-gel-s-030109.jpgIl y a deux jours passaient au-dessus de Paris les avions militaires en pleine répétition du défilé du 14 juillet. Vol en triangle, comme les canards, en plus bruyant. Place de la Concorde s'affairaient des ouvriers pour construire les estrades  . J'ai dans l'idée que le défilé militaire, ses pompes et ses oeuvres, coûte infiniment plus cher que la garden-party de l'Elysée et que, tant qu'à faire des économies, il eût mieux valu supprimer celui-là que celle-ci. .. Il est vrai que cette année quelques milliers d'internautes facétieux projetaient de s'inviter à cette garden-party comme à un apéro géant, financé par nos impôts, donc nous appartenant. La suppression de la garden-party relève-t-elle de l'économie ménagère, ou de la crainte de voir les jardins Elysées envahis par des manants non invités? Nul ne le saura... 

guerre1.jpgDe toute façon, question économies, il serait plus radical de se passer d'un sous-marin nucléaire que de supprimer la "niche fiscale" des employés de maison et autres petits emplois-service.  Un sous-marin nucléaire en moins ne nous rend pas plus vulnérable militairement, et un en plus ne nous rend pas plus puissants.  Tandis que des emplois-services en moins, ce sont des chômeurs en plus, des femmes pénalisées parce que la moitié de leur salaire servira à payer la dame qui garde leurs enfants, des  vieux dans l'incapacité de financer les personnes qui leur permettent de rester à domicile dans des conditions décentes. Ils iront en maison de retraite, ce qui est du reste une bonne façon de traiter le dossier desdites retraites: en se débarrassant des vieux plus vite. Statistiquement, les personnes âgées meurent dans les 12 à 18 mois qui suivent leur entrée dans une telle maison. Pas parce que celles-ci sont de mauvaise qualité. Pas parce que les vieux sont malades. Juste parce qu'il est quasi impossible, passé 75 ans, de couper ses racines, de quitter le lieu où on a vécu les trente ou cinquante ans précédents sans y perdre ses repères et son goût de la vie. On ne change pas une plante adulte de pot n'importe comment, il y faut beaucoup d'attention, sinon elle crève. Les humains sont pareils. Pas plus malins, pas plus forts que la nature, dont Jean-Marie Pelt dit  " La nature peut se passer de l'homme, mais l'homme ne peut pas se passer de la nature."  A cause de son orgueil, il la détruit.  Et lui avec.

A ce propos, je suis allée voir, avec retard "solutions locales pour un désordre global" film de Coline Serreau. Un documentaire plus qu'un film de divertissement, mais pas chiant pour un sou. On y détaille la logique prédatrice de l'homme- au sens plus souvent masculin que féminin- qui crée les famines, les sécheresses, l'épuisement des sols et les changements climatiques. On y rencontre aussi, surtout, des gens qui un peu partout commencent à faire autrement, en retrouvant  tout bonnement des savoirs oubliés (ou moqués par la "modernité") Et ça marche! Et ceux qui font autrement ont en commun un regard heureux et une vitalité à l'opposé des rictus coincés ou automatiques de certains puissants de ce monde.  Respecter la nature, les femmes, les humains entre eux, les animaux n'est pas une attitude Bisounours (étrange comme Bisounours est devenu une sorte d'insulte à l'égard des gens tout simplement gentils) mais un bonheur qui rend beau.  Mieux que tous les liftings, crèmes antirides ou autres artifices...

A part cela, mon ordi est en panne: il a chaud, il a perdu ses couleurs et l'affichage des photos, ce qui m'a obligée à rédiger ce billet  sans couleurs dans le texte, en insérant les illustrations à l'aveugle.  Sauf réparation rapide, je vais l'envoyer en congés d'été... et moi avec.

 

 

Repost 0

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture