Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 00:09

Déjeuner avec Pierrick au Salon de l’Agriculture, rendez-vous de tous les hommes et femmes politiques en campagne électorale. C’est à qui mettra sa main au cul des vaches pour prouver qu’il (elle) est une personne simple et proche du peuple, à qui s’esbaudira devant les produits authentiques de nos beaux terroirs, à qui parlera de développement durable et d’économie d’énergie dans une débauche de prospectus jetés à terre, tandis que tournent les trayeuses et chauffent les porcheries qui révèlent aux petits nenfants ébahis de la Ville que le lait ne sort pas d’une bouteille en plastique Lactel, et que le jambon est issu d’une brave bête à l’air bonhomme et la queue en tire bouchon.

 

 

Lu hier un reportage sur l’ordinaire des commissariats qui côtoient toute la misère du monde : gens alcoolos, violeurs, violents, désespérés…  On a l’impression à ce genre de lecture que toute la France part en quenouille, ou en couille. Sauf que la majorité des gens, heureusement, ne finissent pas la nuit au commissariat, pas plus que les « cités » ne sont peuplées de hordes de sauvages : 95% de leurs habitants essayent d’y vivre au mieux, malgré les difficultés. Mais d’eux on ne parle pas. 

C’est comme ce gynéco, par ailleurs charmant, qui expliquait en conférence de presse les affres de la ménopause. « Les femmes prennent douze kilos, ont la peau sèche, le vagin rugueux, une perte de libido, les cheveux qui tombent… » Affolant, de quoi être terrorisée à l’approche de la cinquantaine. Tout simplement parce que ce médecin, par définition, ne voyait QUE les femmes à ménopause difficile. Les autres vont jouer au tennis avec des copines, au pénis avec leurs amants, et poursuivent des études jusqu’à point d’âge, les universités seniors sont bondées !

Tout ça pour dire que la lecture des information s donne l’impression que tout va mal, parce que les medias privilégient les catastrophes qui font les beaux titres. En plus, avec la diffusion universelle des infos, là où autrefois une indigestion de rillettes avariées se résolvait tranquillement dans les toilettes familiales, elle fait aujourd’hui la UNE des journaux télévisés, entraîne la fermeture de l’usine à rillettes (200 personnes au chômage !) et propage l’idée que la listéria et autres bactéries malignes nous guettent à chaque bouchée avec leurs petits doigts crochus et que la nourriture est devenue notre pire ennemie. J'ai vu une superbe affiche ordonnant: "Mangez moins: moins salé, moins sucré, moins gras".  C'est vrai qu'une petite bouffe fade et sèche, ça donne moins envie... C'est l'histoire du médecin à qui son patient demandait le secret pour vivre longtemps: "Arrêtez l'alcool, le tabac, le sexe et les nourritures trop riches." -Et je vivrais longtemps, docteur? -Ca, je ne sais pas, mais ce qui est sûr, c'est que ça va vous paraître long."

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Annie 13/03/2007 17:00

Rebonjour Françoise!
De Montréal, je continue à suivre ton blog-- si rafraichissant!
Parfois je me demande si les femmes n'ont pas peur d'avoir peur... si la société n'essaie pas les contrôler quelquepart en ne parlant que trop souvent des ménauposées qui s'affalent. De leur côté, les hommes sont-ils manipulés par ces courrants qui associent vieillir et panne de désir et de délire? Lorgant sur le jeune fruit... mais qu'en est-il d'un fruit mur... :)
Les médias oublient-ils l'éclosion de ces fleurs matures qui jouissent comme jamais de tout?
Culte de l'adolescente comme si la vie se terminait à 35 ans.
...me fait toujours un peu rager! Puis enfin...
Mais toi Françoise, tu me fais sourire. Merci!
 

françoise 12/03/2007 10:29

Si tu lis "solitude de la thézarde" dans mon dernier livre, tu verras que l'agrég n'atténue pas la libido, au contraire :)
Osons (comme dirais François, dont j'adore surtout "Gouttes d'eau sur pierres brûlantes", un film d'une sensualité inouïe)
bonne journée
PS. Ce lundi, entre 14h et 15h 30 sur RMC, nous allons parler de l'érotisme au coin de la rue...

arthémisia 12/03/2007 10:18

C'est étrange cette envie qui me prend de préparer l'agrég'!!!
Et de jouer au pénis....
Allez, même pas peur!!!! et surtout pas de la longueur.......
amicalement
Arthémisia (même pas ménoposée. Ca promet....)

denis seignez 10/03/2007 09:49

Bonjour  Françoise , on peut effectivement se demander si le rôle des médias n'est pas de réduire volontairement  en miettes le moral de la population.Très peu de temps est consacré à la recherche de bonnes nouvelles.  Quand aux bactéries ( j'ai travaillé dans un labo agro-alimentaire ) la meilleure façon de s'en protéger est de développer  et renforcer son propre système de défense immunitaire. On  ne pourra jamais  se débarasser de la totalité des  microbres qui vivent autour de nous . Cela évidemment ne va pas dans le sens de  plus de profit pour les  laboratoires mais là n'est pas mon souci.
Denis
 
 
 
 

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture