Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 23:47

A Serifos, le camping face à la plage est fermé, fin de saison…Mais ouvert : portail non verrouillé. Un couple d’allemands et leur gamin y ont planté leur tente, ils passent  deux jours paisibles dans ce camping désert, peut-être même utilisent-ils les douches. Nul ne leur cherche  noise. 

A Koufounissia,  des baigneurs nus en côtoient d’autres en maillot, une vieille femme grecque toute de noir vêtue passe sur le chemin et murmure « Yassas » en les croisant, aucun regard gêné, aucune hâte à s’envelopper d’une serviette,  aucun exhibitionnisme non  plus. Plaisir simple de sentir l’eau et le soleil sur la peau.

A Paros,  des motards  roulent tête nue, tout doucement. Les routes ne permettent pas de foncer.  Ils ne mettent personne en danger, ni eux ni les autres.  Personne ne les verbalise.

Au-delà de ses difficultés économiques, la Grèce reste magique. A cause, ou grâce à cette façon de vivre simplement, de cultiver les liens sociaux et l‘hospitalité, de trouver un équilibre subtil entre le légalisme pointilleux de certains pays et le laisser-aller bordélique d’autres. Les lois y sont les mêmes qu’ailleurs,  mais avec de la plasticité.  Tant que leur transgression n’est pas gênante, on vous fiche la paix.

« Homme libre, toujours tu chériras la mer » écrivit Baudelaire, tandis que Hippocrate, père de la médecine, prétendait que pour rester en bonne santé, un homme ne devait pas avoir plus de trois pas à faire pour voir la  mer.  L’omniprésence marine explique-t-elle l’insolente santé des grecs,  dont j’ai déjà parlé. ? http://fsimpere.over-blog.com/article-21214381.html

Leur goût pour  la démocratie qu’ils ont inventée ou le souvenir de la dictature pas si lointaine (1967/1974) de la junte militaire  expliquent-t-ils leur  attachement à la liberté ?  (En Grèce, Elefteris ou Elefteria, qui signifient Liberté- sont des prénoms courants.) Toujours est-il qu’il existe  un important courant anarchiste en Grèce et qu’il suffit d’une étincelle - on l’a vu  en 2008- pour soulever les foules contre un pouvoir qui les déçoit.


Car du côté des politiques, les leurs  valent les nôtres.  « J’ai décidé de dissoudre l’Assemblée Nationale ». Cette historique phrase de Jacques Chirac lui avait valu cinq ans de cohabitation avec la gauche. Le premier ministre Caramanlis  vient de renouveler l’exploit en convoquant des élections législatives anticipées dans l’espoir  d’obtenir une forte majorité pour imposer sa politique sociale régressive.  Las ! Il a été blackboulé par le Pasok ( parti socialiste grec) et c’est Georges Papandréou, fils d’Andréas et petit-fils de Georges- qui vient de reprendre le pouvoir avec la majorité absolue.

 

 

 

Hélas, cela commence à changer. Jusqu’à l’an dernier, tout voyageur débarquant d’un ferry bien avant l’heure de son avion  pouvait finir sa nuit allongé par terre dans l’aéroport, je l’ai fait maintes fois. Cette année, pour la première fois, un gardien est venu déloger les dormeurs, et un panneau informe qu’il est interdit de s’allonger par terre pour dormir. 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans bonheur
commenter cet article

commentaires

françoise 13/10/2009 16:43


à jm: la méditerrannée est très différente des océans, apparemment moins fougueuse, mais pleine de surprises et changeante.
à SF: va-y vite avant que les grecs ne changent trop!
à Andiamo: ben le voilà ton commentaire que tu croyais perdu, tu t'es trompé de page, non?
à TB: fais un charter avec SF :)


Tant-Bourrin 10/10/2009 20:02


Tout cela donne envie de chanter "amazing Grèce"... et d'aller voir de visu par soi-même ! :~)


Andiamo 10/10/2009 12:44


J'aime bien quand tu trempes ta plume dans l'encre bleue de la mer Egée.


Saoul fifre 10/10/2009 08:16


À Marseille nous avons une "rue du jeune Anacharsis" mais tout le monde dit "la rue du jeune anarchiste" q:)

La Grèce est sur ma wishlist q:-(


Jean-Marc 10/10/2009 07:32



Je voulais vous parlez d'une femme noir, c'est votre photo d'avant départ ui m'y a fait penser, une femme merveilleuse et tellement dans l'existance. Je trouvais que ans votre photo, il y avait
de la Juliette Gréco. Comme quoi, les femmes en noir ne sont pas toutes en deuil, en mode.

Jamais navigué en méditérannée, toujours en Atllntique et souvent très profond. Je connais plus les eaux par leurs températures que par leurs couleurs. Moi qui adore le bleu, je devrais remettre
de l'eau à mon titre.

LA magie de l'ea udemer vient peut-être  de ceci : nous ne  sommes jamais quitté de cete matrice originelle, l'eau de chacune de nos cellule a une composition proche de l'eau de mer.
Nous n'avaons que construit une gangue autour de celle-ci, gangue de plus en plus compliquée et sophistiquée, mais nous n'avons jamais touché à cette vérité première de l'eau de mer.



Bon retour de votre ancre, à votre encre (mci our m'autoriser ce copiage ...)



Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture