Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 13:29

 

Imaginons une voiture que l’on répare mille fois en y investissant beaucoup d’argent, que l’on essaie de conduire sans trop consommer, avec austérité dirais-je, et qui continue à tomber en panne malgré le recours aux meilleurs experts en mécanique et électronique automobile. Nul doute qu’on finirait par conclure que cette voiture est à mettre à la casse et qu’il faut d’urgence en inventer un modèle plus fiable. Imaginons un malade perfusé de toutes parts avec les médicaments les plus coûteux et un régime strict mais  dont l’état empirerait malgré tous les remèdes de cheval administrés : on dirait que ce malade est « en phase terminale » sans espoir de guérison.

capitalisme-malade.jpgLa dégradation de la note des Etats-Unis survenue cette nuit est l’ultime accès de fièvre, après la perte d’équilibre des budgets européens , la crise financière de 2008, la montée des inégalités et des souffrances sociales et la crise écologique : malgré des remèdes en milliards de dollars, malgré la sollicitude des experts économiques et financiers,  malgré des cures d’austérité drastiques et injustes car inégalitaires, le système capitaliste s’écroule et la croissance appelée à son secours ( croissance du reste pas forcément souhaitable dans un monde aux ressources limitées) n’est pas au rendez-vous.  Conclusion : puisqu’ il n’y a plus de remède possible, il faut changer de système,  changer de logique.

alternative« Comment ? diront certains, il n’y a pas d’autre alternative possible ! »  Ben  si, il y en a. Quantité d’économistes ont planché sur d’autres modèles et sur la sortie plus ou moins rapide d’un capitalisme à  bout de souffle au profit d’une société plus équilibrée et plus juste.  Mais depuis plus de 25 ans - ironiquement, cela a commencé quand la gauche était au pouvoir en France- on nous serine qu’il n’y a pas alternative3.jpgd’alternative au capitalisme.  Lisez « Il n’y a pas d’alternative possible : 30 ans de propagande économique » ou « La décennie : le cauchemar des années 80 » et vous saurez pourquoi je déteste ces années 80. Tout comme pendant des années il y avait des alternatives au pétrole, soigneusement occultées  par les pétroliers qui voulaient garder la haute main sur le marché de l’énergie, il y a des alternatives au capitalisme, des moyens de vivre et consommer autrement, des expériences ailleurs et qui marchent, mais que les medias dirigés par les financiers ont déconsidérées, traitées comme d’aimables marginalités pour encenser la pensée dominante d’une « droite décomplexée » comme disait l’autre.

En France, hélas- et dans quelques autres pays- on est plus enclin,  devant une proposition nouvelle, à chercher ce qui risque de la faire échouer que de chercher ce qui peut la faire réussir. Je l’ai expérimenté au sujet des « amours plurielles » : alors qu’en Belgique, en Suisse ou au Québec, on me disait : « C’est bien étrange ce que vous racontez, expliquez-nous comment vous faites pour que ça fonctionne », en France, on me disait : « Ce n’est pas possible !  (d’aimer plusieurs personnes, de ne pas être jaloux, de fonder une famille dans ces conditions, etc). Les années passant ont prouvé que non seulement c’est possible, mais que de plus en plus de personnes cherchent dans cette voie leur propre route amoureuse. 

imagination-au-pouvoir2.jpgMême constat il y a quelques jours alors que nous discutions avec un blogueur qui intervient souvent ici.  Chez lui, le confort moderne cohabite avec des toilettes peu consommatrices en eau et recyclant les matières solides, du chauffage solaire, de la colle naturelle sur les étiquettes des pots de confiture (du lait, tout simplement), un compost pour le potager, la récupération des eaux de pluie, et bien sûr une maison isolée et orientée pour consommer le moins d’énergie possible et se préserver des ondes électromagnétiques nuisibles tout en étant hyperconfortable, le monsieur est Suisse et ne lésine pas sur le bien-être comme nous l’ont prouvé sa fondue et le vin allant avec. Outre ce mode de vie sobre mais pas austère, il a concocté un projet de réforme fiscale qui, sans changer la face du monde, contribuerait néanmoins grandement à l’améliorer, nous en reparlerons bientôt ici et sur le site www.autresmondesdiffusion.fr .

jouer.jpgJe me suis amusée toute la soirée à écouter mon cher et tendre jouer les avocats du diable, c'est-à-dire énoncer les obstacles à la réussite de cette réforme plutôt que de chercher ce qui pourrait la faire réussir. Jusqu’à ce que notre ami lui réponde : « Bien sûr, il y a 50% de chances que ça ne marche pas, ou difficilement. Mais si on n’essaie pas, il y 100% de chances que ça échoue, et dans l’état actuel du monde, se donner un % de réussite pour améliorer les choses est quelque chose qu’il faut tenter. » Exactement ce que je disais à mes filles quand elles étaient petites et n’osaient pas se lancer : « Si tu essaies, tu peux échouer, mais si tu n’essaies pas, tu es sûre d’échouer. »  Oser et ne pas craindre l’échec, c'est-à-dire sortir de la propagande sécuritaire et du refus du moindre risque, c’est courir le risque de réussir à transformer ce monde dont tous les gens sensés s’accordent à reconnaître qu’il va mal.

revolution.jpg 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

françoise 16/09/2011 11:59



à L'ours: bienvenue! Je pense qu'on peut s'abonner puisque que  certains le sont et sont prévenus quand je poste un billet, mais je ne sais pas comment on le fait :) Des lecteurs d'ici
peuvent sûrement vous renseigner, merci à eux.



L'ours 12/09/2011 22:12



Bonjour!


Content de découvrir ce blog dont le ton et l'atmosphère n'attirent.A ce propos y a-t-il un moyen de s'abonner de façon à recevoir un mail quand paraît un nouvel article?


Concernant ce sujet sur l'économie, je voudrais faire savoir qu'il existe, en France, depuis plus de 70 ans un mensuel intitulé "La grande relève" qui analyse et propose des une alternative. On
peut aussi s'informer là:


http://economiedistributive.free.fr/article.php3?id_article=38


A bientôt.



Armide+Pistol 26/08/2011 17:20



Je partage bien votre opinion. L'argent manque, la peur règne et provoque l'immobilisme devant l'nconnu. Depuis le temps qu'on nous sérine qu'il n'existe rien d'autre que le capitalisme libéral !



le suisse 08/08/2011 00:16



Ton cher et tendre était exactement dans la logique que j'attendais de lui. C'est en tapant contre un mur que l'on sait s'il est solide, pas en le caressant ;-)
Cà fait deux ans bientôt que j'expose ce projet aux coups de l'actualité politique et économique, et il n'a toujours pas de fissure.....
Un talon d'Achille peut-être: la détermination de la gauche et des syndicats à défendre le peuple.
Oui, parce qu'étant suisse, je suis hermétique au culte de la personne. Je ne vais pas être le sauveur de la France (il y a déjà eu Jeanne d'arc et actuellement  un candidat pour le faire
lui tout seul (et avec le succès que l'on peut constater...)). Non, je donne une arme non létale pour sauver l'économie nationale qui part en couilles malgré toutes les promesses du messie venu
de l'Est...
J'aurais voulu arriver à faire l'unanimité pour ce projet, et pourtant, 0,01% des Français auront des raisons objectives de le combattre...



françoise 07/08/2011 23:48



à Andiamo: n'aies pas le trac, Onc' Andiamo. Tu as connu la guerre, tu as bossé comme un malade dans des boulots pas faciles, t'as perdu tes parents, tu as manqué de fric... bref tu as surmonté
un tas de choses et tu es toujours là, avec de surcroît un talent fou et des yeux qui pétillent! Alors cette révolution, ça va être une partie de campagne, pour toi


à Denis: Osons, osons comme dirait François (Ozon). Les choses sont toujours plus difficles par l'idée qu'on s'en fait que par ce qu'elles sont vraiment.


à Osteoclem: bienvenue à bord. ca me fait super plaisir que vous ayiez apprécié le lien entre pluriamours et changement de société au sens large, car qu'est-ce que j'ai pris de la part de
certains internautes quand j'ai osé dire que dans les deux cas, c'était anarchiste et libertaire (à force d'écrire ces deux mots, je vais finir pas être fichée...)



Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture