Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 10:10







   











Je ne sais plus qui a dit: "Le meilleur moment du voyage, c’est avant le départ », tout comme « le meilleur de l’amour, c’est quand on monte l’escalier ». Retour avant-hier après vingt-cinq heures de voyage,
sans tristesse « post coïtum » mais avec l’étrange impression d’avoir rêvé ces cinq semaines si denses. Heureusement qu’il y a 19h de films, 500 photos et un gros cahier de notes pour être sûre que oui, on l’a vécu.








Donc, besoin de décanter avant d’en parler. Voyager bouscule les repères habituels, change de place la lampe qui éclaire notre perception du monde, et met en lumière des zones inexplorées.  Quand on entend « hier, on eu du vent du sud, la température a chuté de 10 degrés en quatre minutes », il faut quelques secondes pour réaliser qu’en Australie, le vent du sud vient de l’Antarctique. Ca lave la tête et relativise les choses.

Kangaroo Island, de purs paysages





  






Lauranne à Remarkables Rocks



   





















La sieste des lions de mer


















Le sable de Rainbow Beach, plage à l'infini


 
















Partie d'échecs à Sydney


















Pont de Sydney, fin de journée


















Koala enfin réveillé!


















Un "trou d'eau" (waterhole) près de Glen Helen, dans le Bush



















Le  Ghan, 24h de train entre Adelaïde et Alice Springs

























Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans bonheur
commenter cet article

commentaires

Françoise 13/10/2008 17:23

à SF: on a aussi fait 28h de bus en trois étapes. Oui, c'est grand, c'est même ce qui frappe le plus: les dimensions du pays, des steacks, des animaux, des gens. (pour celle à laquelle tu penses forcément, je n'ai pas vérifié:) ) J'ai aussi vu des lamas!à TB: les koalas aussi sont des marsupiaux, et leurs bébés ressemblent à des nounours gélifiés.à Lung Ta: une réalité, oui, mais si différente d'ici que ça nous a fait un beau rêve...à Andiamo: je te ferai aussi fromage ET dessert!à Fiso: come Philippe, j'attends que le décollage soit réussi opur me détendre, mais j'aime aussi préparer le voyage, et, après, le redéguster avec images et notes. C'est comme le couscous, ça se mange en plusieurs fois.à Philippe: j'adore les trains, et quand on y passe 24h, c'est vraiment une parenthèse hors du temps. C'est pour cela que chez nous, j'aime bien le Cévenol, qui dessert tant de bleds perdus. Et en Australie, on se déplace aussi avec des... chameaux. Je vous raconterai pourquoi.

sara 13/10/2008 13:58

A lire pour voyager autrement : "L'art du voyage" d'Alain de Botton...

Philippe 13/10/2008 12:31

Bonjour Françoise,Oui, l'Australie, cela change un peu d'ici.Pour moi aussi, le meilleur moment du voyage, c'est quand le train s'ébranle [pour l'avion, j'attends que l'on ai atteint l'altitude de croisière, car le décollage est la phase de loin la plus délicate du vol :-))] Quant au meilleur de l'amour, je ne sais hélas plus...Merci pour ces belles images qui font rêver, car je n'aurai jamais l'occasion d'aller si loin. J'ai bien aimé l'image de la locomotive diesel. Rares sont les voyageurs qui photogaphient les trains. Lorsque je me rends en Suisse, je rapporte 60% de photos de trains, 25% de photos de montagne et 15% d'images d'architecture et divers. Mais c'est la Suisse. Aux États-Unis comme en Australie, il faut se lever de bonne heure pour voir passer un train. J'en apprécie d'autant plus la performance. :-)))

Fiso 13/10/2008 10:42

Je ne sais plus qui sont les auteurs des 2 phrases d'ouverture, mais je ne suis pas d'accord !Le meilleur du voyage, pour moi, c'est quand l'avion décolle (ou le train s'ébranle / le bus ou la voiture démarre) et le meilleur de l'amour, faudrait que j'y réfléchisse ;)Beau voyage, Françoise, j'espère que vous nous parlerez des rencontres, vous qui aimez l'humain, avant tout.

Andiamo 13/10/2008 10:04

Bonjour.Ce sont les amuse-gueules ! Déjà ils donnent envie.Allons : les entrées ! Les entrées !

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture