Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 14:10

Mes deux précédents billets étaient très sérieux. Pour clore en douceur et chaleur le week-end , permettez-moi de vous offrir un extrait de « Autres désirs, autres hommes  » à faire rosir les joues des hommes .

 

 

« Femme qui passe, queue qui dépasse…

 

 

Car sans femme ni pensée lascive, la queue n’existe pas. Que ce soit noble pensée : « ô ma femme adorée, passion de mon cœur, rêve de ma vie, je veux te faire l’amour »

 

 

Ou pensée triviale traversant le cerveau de l’homme qui marche dans la rue derrière une jolie fille :

 

 

« Jolies jambes, beau cul. »

 

 

Plaisir d’observer les hommes au ras de la ceinture pour voir à quoi ils pensent. Il suffit d’ailleurs de les observer au ras de la ceinture pour qu’ils y pensent.

 

 

Plaisir de devenir magicienne quand d’un seul regard on éveille la queue et lui fait emplir l’espace. 

 

 

Sa queue matérialisée trouble le regard de l’homme et fait vaciller sa voix. Il jubile de la sentir vivante, est confus de ne pas la maîtriser, redoute le jour où elle ne s’érigera plus si aisément. Alors, d’un doigt, défaire le bouton du jean trop serré, caresser le tissu pour le plaisir de le voir se tendre un peu plus, sentir la palpitation intérieure, parcourir  plusieurs fois la zone frontière du ventre au-delà de laquelle on pénètre sous la ceinture, no man’s land entre désir et plaisir.  Défaire un second, puis un troisième bouton, passer deux doigts dans l’espace ainsi libéré, pénétrer le territoire des poils ou de la peau épilée selon l’âge du capitaine et son style de libido- je plaisante, c’est l’émotion- et frôler enfin le sommet délicat de la queue, si sensible qu’il suffit de l’effleurer  pour que l’homme frémisse, murmure, saisisse votre main pour l’inviter à pousser plus loin l’aventure. »

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans EROS
commenter cet article

commentaires

jeanmarclutin 16/03/2007 18:33

on a essayé l'anneau vibrant... le pied.
Depuis chez Yoba, il y a pénurie. Il faut dire que cet anneau est jetable, comme le plaisir.

Bisous

jean-luc

Syolann 12/03/2007 14:57

Euh il n'y a pas que les hommes qui vont rougir, moi aussi, mais...d'excitation à l'idée de défaire les boutons... ;-)) 

Zelda 11/03/2007 07:05

Oups me frotter à l'objet de votre théorie lol. Bon je crois que l'heure du dodo à sonnée pour moi et dire que y a une heure de couette en moins cette nuit bouhouhou.
 
Zel

Zelda 11/03/2007 07:03

Merci :)
Ce texte aura fait ma soirée :)  Allez zou je file sous ma couette me frotter à votre théorie ;)
xox
Zel

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture