Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 12:16

Le soufflé est retombé, comme si la seule excitation valable était le combat électoral, le côté Star Ac et spectaculaire de l’élection et non l’enjeu, à savoir : De quelle vie avons-nous envie ? Qu’est-ce qui nous rend heureux ?  

 

Il y a quelques années, dans le magazine où je travaillais, on avait proposé un papier sur le thème « qu’est-ce qui vous fait encore rêver ? » Sujet refusé. Rêver, quelle drôle d’idée ! Nous sommes dans une époque RE-A-LISTE où l’on donne des « conseils pratiques » (je hais cette expression pour l’avoir entendue trois millions de fois dans les réunions de rédaction des magazines) où les couvertures des mensuels féminins proposent 101, 208, ou 1250 « trucs malins » pour être au TOP ! 

J’avais louvoyé en proposant un intitulé plus mode : « Qu’est-ce qui vous stresse ? Qu’est-ce qui vous fait plaisir ? » Les gens étaient heureux de voir se lever le soleil, parler avec une voisine, entendre des rires d’enfants, faire une grasse matinée amoureuse, chanter à tue-tête, retrouver de vieux amis après des années… Pas un n’avait évoqué le pouvoir d’achat ou le fait de devenir propriétaire de sa maison ! 

Ils étaient stressés par la pression au travail, la non reconnaissance de leur valeur (toujours au boulot…), le bruit, le manque de temps pour s’occuper d’eux et de leurs proches, un chagrin d’amour, la vue d’un SDF dormant sur une bouche de métro, la solitude, l’agressivité d’un « petit chef »… 

J’avais fait un encadré pour remarquer que les bonheurs spontanément évoqués était gratuits et que les stress relevaient plus souvent de la dureté des rapports humains que de critères matériels.

Bref, que le bonheur ne se résume pas à un taux de croissance.

L’encadré avait été supprimé…

ALLEZ, FAITES DE BEAUX REVES!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans CHANGER
commenter cet article

commentaires

mathieu 10/05/2007 18:27

Dites, les T-shirt sont super sympa, où peut-on les trouver?

denis seignez 10/05/2007 17:05

Eh oui Françoise , le bonheur ne s'achète pas dans les supermarchés, il est enfoui très profondément en nous . Cela demande beaucoup d'effort ,de patience et de persévérance pour le sortir d'où il est. Le plupart des gens aimeraien qu'on le leur offre sur un plateau d'argent, hélas ceci est impossible. Le bonheur se construit et il faut monter les pierres l'une après l'autre ! Bon courage,
Denis
 

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture