Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 12:47

Pour rendre folles leurs victimes, les manipulateurs mentaux adorent leur donner des ordres contradictoires, genre "Venez à 8h pile" et, lorsqu'elles se présentent à cette heure matinale "Que venez-vous me déranger si tôt?"; Leur faire faire un travail urgent, puis jeter le résultat de ce travail à la poubelle sitôt remis. A ce régime, les personnes ne tardent pas à péter les plombs ou sombrer dans la dépression. 

Alors faites gaffe aux messages que vous entendez ou voyez en ce moment:

  • "Mangez cinq frujits et légumes par jour" / "Gare à la bactérie tueuse qui infeste les fruits et légumes" (affirmation non prouvée mais angoissante malgré tout)
  • Il est URGENT de RALENTIR
  • Développement/ Durable
  • Nous devons CREER des emplois/ nous ne remplacerons pas un fonctionnaire sur deux parti à la retraite 
  • Fini le bling-bling/ Les palaces 5 étoiles font le plein
  • Les agriculteurs frappés par la SECHERESSE/ Les PLUIES ont ruiné 80% des récoltes 
  • Il a la voiture, il a le pouvoir, il aura la femme/ il avait la Porsche, il a eu la femme, il est allé en prison 
  • Nous devons tendre à une société plus sobre/ Consommez pour relancer la croissance 
  • Le PS uni pour la prochaine campagne présidentielle/ chaque jour de nouveaux candidats pour les primaires 

La folie nous guette, car ce monde est fou, et les contradictions apparentes soulignent juste les intérêts contraires qui s'affrontent.

Dans le genre absurde,, même si ces morts sont évidemment d'une grande tristesse, la panique provoquée par les 22 victimes (à l'heure où j'écris) de la mystérieuse bactérie intestinale, et les sommes que l'on va débloquer pour indemniser les uns et les autres contrastent cruellement avec l'indifférence que suscitent les 3 millions de morts, en majorité des enfants, causées par l'absence d'eau potable et de sanitaires dans les pays pauvres. Ce qui n'a pas empêché les Etats-Unis et le Canade de s'abstenir de voter la résolution de l'ONU affirmant que le droit à une eau saine est un droit humain. Par crainte que ne soit un jour interdite la commercialisation de l'eau, source d'immenses bénéfices, que ce soit pour les entreprises qui vendent de l'eau en bouteilles ou les fournisseurs d'eau aux villes: chaque fois qu'une commune revient à une régie municipale et renonce aux sociétés privées, le prix du m3 baisse... 

P1010023.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marin 15/06/2011 15:29



Mais le pire lu et entendu : "aimer et mourrir".



françoise 10/06/2011 18:29



à tous: on est d'accord, quel monde de fous! Dernière nouvelle: farines animales, le retour... sauf chez les bovins du fait de la vache folle. D'où un slogan tout trouvé: "Vous avez aimé la vache
folle? Vous allez adorer le porc, les poules et les poissons fous." Il y a aussi des farines animales dans certains aliments pour chats, mais distinguer un chat fou d'un chat sensé est une
entreprise impossible 



Andiamo 09/06/2011 10:02



C'est la grosse arnaque des "promos" et autres soldes... Consommez pigeons : afin d'économiser ! Mais de cela Princesse je t'en avais déjà parlé.


Il fait beau, je vais aller casser une croûte avec des copains, carpe diem !



Marin 09/06/2011 09:37



Ce matin, dans Ouest-France, il est expliqué que des communes du centre bretagne refusent le projet préfectoral qui justement les écarterait de la gestion, et de l'eau, et de son coût, pour
d'obscurs  centres de gestion qui puent l'impôt privé : la profitation.


Et l'état qui viren à cause de a LME 16 000 poste d'enseignants pour en embaucher 17 000 en cas d'absence de profs .... message et contre message, il en restera toujours quelque chose : mais quoi
? Oui quoi quand on voit les Portugais voter pour une politique encore plus capitalistique et encore plus dispendieuse socialement, donc financièrement.


Même Hugo appréciait le contradictoire message d'une de ses maîtresse qui portait de grande robe fermée dans le dos par des dizaines de boutons pour les lui faire ouvrir ...


Les vers de H F Thiéfaine sont toujours d'actualité :


Alligators 427
Aux ailes de cachemire safran,
Je grille ma dernière cigarette.
Je vous attends.
Sur cette autoroute hystérique
Qui nous conduit chez les mutants,
J'ai troqué mon cœur contre une trique.
Je vous attends.
Je sais que vous avez la beauté destructive
Et le sourire vainqueur jusqu'au dernier soupir.
Je sais que vos mâchoires distillent l'agonie.
Moi je vous dis : "bravo" et "vive la mort !"

Alligators 427
À la queue de zinc et de sang,
Je m'tape une petite reniflette.
Je vous attends.
Dans cet étrange carnaval
On a vendu l'homo sapiens
Pour racheter du Neandertal.
Je vous attends.
Et les manufactures ont beau se recycler,
Y aura jamais assez de morphine pour tout le monde,
Surtout qu'à ce qu'on dit, vous aimez faire durer.
Moi je vous dis : "bravo" et "vive la mort !"

Alligators 427
Aux longs regards phosphorescents,
Je mouche mon nez, remonte mes chaussettes.
Je vous attends.
Et je bloque mes lendemains.
Je sais que les mouches s'apprêtent,
Autour des tables du festin.
Je vous attends.
Et j'attends que se dressent vos prochains charniers.
J'ai raté l'autre guerre pour la photographie.
J'espère que vos macchabées seront bien faisandés.
Moi je vous dis : "bravo" et "vive la mort !"

Alligators 427
Aux crocs venimeux et gluants,
Je donne un coup de brosse à mon squelette.
Je vous attends.
L'idiot du village fait la queue
Et tend sa carte d'adhérent
Pour prendre place dans le grand feu.
Je vous attends.
J'entends siffler le vent au-dessus des calvaires
Et je vois les vampires sortir de leurs cercueils
Pour venir saluer les anges nucléaires.
Moi je vous dis : "bravo" et "vive la mort !"

Alligators 427
Aux griffes d'or et de diamant,
Je sais que la ciguë est prête.
Je vous attends.
Je sais que dans votre alchimie,
L'atome ça vaut des travellers chèques
Et ça suffit comme alibi.
Je vous attends.
A l'ombre de vos centrales, je crache mon cancer.
Je cherche un nouveau nom pour ma métamorphose.
Je sais que mes enfants s'appelleront vers de terre.
Moi je vous dis : "bravo" et "vive la mort !"

Alligators 427
Au cerveau de jaspe et d'argent,
Il est temps de sonner la fête.
Je vous attends.
Vous avez le goût du grand art
Et sur mon compteur électrique,
J'ai le portrait du prince-ringard.
Je vous attends.
Je sais que, désormais, vivre est un calembour.
La mort est devenue un état permanent.
Le monde est aux fantômes, aux hyènes et aux vautours.
Moi je vous dis : "bravo" et "vive la mort !"



Tant-Bourrin 09/06/2011 05:11



Un monde en folie, mais pas douce, la folie... Et cet été, on se ruera vers les plages de Méditerranée... Pour s'y prélasser au soleil sur un rivage, pour atteindre l'autre rive sur des raffiots
surchargés au risque de se noyer de l'autre... Gosh !



Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture