Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 11:35
première couv« Aimer plusieurs hommes » crée du lien. La première édition m’avait déjà valu des dizaines de lettres, souvent émouvantes, d’hommes et de femmes pas forcément amoureux pluriels, mais intéressés par une autre façon de concevoir l’Amour. La nouvelle édition, revue et augmentée de 40 pages (les rajouts sont en italique pour éviter aux premiers lecteurs de tout relire) crée la même dynamique. Rares sont les commandes juste accompagnées d’un chèque. Presque toutes sont accompagnées d’une lettre me permettant de personnaliser chaque dédicace. Tant mieux, car écrire seulement « bien cordialement » n’a aucun intérêt ! Certaines confidences sont très intimes.

Ce père de famille, dont la première édition a, dit-il, « sauvé le couple » qui veut offrir la nouvelle édition à ses enfants pour les aider à mieux vivre leur vie amoureuse.

koala_attitude.jpgCe jeune homme polyamoureux dans l’âme qui l’offre à son amoureuse pour ouvrir la discussion, et cet autre qui m’écrit « votre livre a rassuré mon amoureuse, qui sait maintenant qu’aimer au pluriel ne veut pas dire que je l’aime moins. »

baisers2.jpgCes Lutins et Lutines tendres qui commandent un livre pour chacun(e) de leurs amours, en précisant les détails de chaque rencontre et pourquoi ils (elles) les aiment.

Ces maris ou ces épouses en difficulté qui réfléchissent sur les notions de jalousie, de possessivité,  de ce que veut dire « aimer ».

Ceux et celles qui lisaient ce blog et trouvent une cohérence entre les amours plurielles et la remise en cause d’égoïsmes sociaux et politiques.

baisers3.jpgDes monogames convaincus qu’il n’est pas nécessaires d’être Lutins pratiquants pour s’intéresser à cette façon de penser et d’aimer.

Ceux dont l’adresse d’expédition du livre est différente de l’adresse personnelle, signe d’un questionnement pas forcément partagé par le compagnon ou la compagne, mais qui sait ? Peut-être un jour…


Celles qui sont ravies qu’une femme ait écrit ce qu’elles-mêmes pensent ou vivent depuis longtemps en se demandant si elles sont « normales ».


mari_s4.jpgEt, enfin, celle qui commande en cachette car, dit-elle « mon mari pourrait devenir violent s’il savait que je vous lis ». Oui, en 2010, en France, il existe des femmes qui ont peur de l’homme censé les aimer, homme qui ne supporte pas de ne pas contrôler tout ce qu’elles pensent ou lisent. Voile noir sur leur droit à être une personne autonome…

 

 


 

couv'APHPour prolonger ce lien jusqu’à une date symbolique,  « Aimer plusieurs hommes » restera donc à 14 €, frais de port offerts, dédicace incluse jusqu’au 14 février.

Pour commander, cliquer sur le lien à droite de cette page.

Au-delà de cette date,  les commandes se feront sur le site www.autresmondesdiffusion.fr avec participation aux frais d’envoi.

D’une pierre deux coups : offrir pour la Saint Valentin une vraie déclaration d’amour, et faire des économies avant l’échéance fiscale du 15 février J

 

 

sans_abri2.jpg

                             Pour les hommes,qui ont réclamé une photo de femme...   

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans EROS
commenter cet article

commentaires

Vallisnéria 21/02/2010 08:52


"Et, enfin, celle qui commande en cachette car, dit-elle « mon mari pourrait devenir violent s’il savait que je vous
lis ». Oui, en 2010, en France, il existe des femmes qui ont peur de l’homme censé les aimer, homme qui ne supporte pas de ne pas contrôler tout ce qu’elles pensent ou lisent. "
un homme qui "peut devenir violent" dans certaines situations EST un homme violent et il y en a beaucoup plus qu'on ne peut l'imaginer ou qu'on ne veut le savoir
Le problème c'est que cela fonctionne avec la femme qui vit avec
vu de l'extérieur cela paraît super simple..
alors qu'en réalité c'est un truc complètement incohérent et pervers (et là je ne me permets pas de faire des généralités : je ne parle que pour moi qui ai eu des tranches de vie avec violences
conjugales/familiales et tout ce qui peut accompagner la violence.. et quand ce sujet est évoqué, ne serait ce que vaguement, je ne peux pas m'empêcher de commenter dessus ..)


Pierrot 02/02/2010 20:46


Je n'ai pas lu le livre, il me semble très interessant de par son ouverture. J'aime à rencontrer des femmes plus agés que moi. Dommage que l'homme ne considère pas la femme comme son égo, et qu'il
sache rarement parler de sexe. Le sexe n'est pas vulgaire, c'est la facon de l'exprimer qui peut l'être.


Emmanuelle 02/02/2010 18:05


chère Françoise, 1000 mercis pour le petit paquet ce matin, j'avais l'air d'une petite fille qui reçoit un cadeau à noël :) Je vais dès ce soir plonger dans la version revue et corrigée de votre
ouvrage si gentillement dédicacé... Belle soirée à vous et à bientôt !


Françoise Simpère 31/01/2010 17:31


à denis: effectivement, le fait que je sois une femme et que je n'ai pas l'air tout à fait déjantée a semblé plus "révolutionnaire" que les ébats multiples de Catherine Millet, publiés à la même
époque, car beaucoup de femmes ont pu se dire "moi aussi, je fressens cela" et beaucoup d'hommes se sont dit "saperlipopette, ma chère et tendre serait-elle aussi capables d'amours plurielles?"
à Paulette: le Lutinage n'est pas un "modèle" à substituer à la monogamie. L'important eszt de savoir si ce que l'on vit correspond à ce qu'on est ou si on le vit pas convention sociale. Vous savez
déjà que l'exclusivité n'existe pas puisque vous avez aimé plusieurs fois, vous aimez une certane part de liberté, de vie personnelle... Il reste à vous demander ce qui vous gêne dans les amours
plurielles. Si c'est le manque de temps avec l'Autre, vous en manquerez aussi quand il travaille, voit ses propres amis, fait du sport. Mais ce peut être aussi que vous ne supportez pas l'idée
qu'il aime d'autres femmes que vous, et dans ce cas le Lutinage n'est pas fait pour vous.
à Emmanuelle: le livre est parti samedi.
à Mante: effectivement, plusieurs amours demandent du temps, mais plusieurs enfants aussi, des passions genre philatélie, sport ou surf sur Internet aussi. Quand on sait ses priorités, on trouve du
temps pour elles.
à TB: on espère, et pour que le bébé grandisse tranquillement, on va commencer tout doucement.
à Andiamo: affûte ta plume, bel Italien, on t'attend au tournant!
à B lutch: je préfère de loin Lars, comme modèle et comme photographe
à Andiamo: photo de fotosearch, site américain de photos libresde droits mais pas forcément bien originales.


Andiamo 29/01/2010 09:55


J'ajoute : la photo a été pompée dans "fesses book" ?


Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture