Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 12:05

Hier, accident de vélo en rentrant chez moi: épaule démise, menton ouvert, difficile de taper avec juste la main gauche, même si je suis ambidextre. Je prends donc congé qq jours de ce blog.

Juste un mot, que je développerai quand je n'aurai plus mal: les pompiers, les urgences des hôpitaux et la qualité du service public en France font de notre pays un havre de solidarité où on ne vous demande pas, avant de vous soigner si vous avez de quoi payer: on soigne d'abord. Alors, oui, il y a des économies à faire pour réduire les coûts, mais il faut absolument garder cette spécificité française: l'égalité devant les soins. Et la qualité d'un personnel d'Etat qualifié et avenant malgré les difficultés de leur exercice.

Aïe, j'arrête...

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans En vrac
commenter cet article
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 23:15

PENDANT MES VACANCES, J'AI RECU QUELQUES REPONSES A MA FAMEUSE QUESTION SUR LE REVENU MAXIMUM ACCEPTABLE.

MAIL RECU DE CHEZ F. BAYROU  où ils ont lu ce que j'écrivais (contrairement à N. Sarkozy qui répondait totalement à côté de la plaque, mais où ils n'ont pas compris qu'il s'agissait d'un RMA fixé au niveau national, comme le SMIC et non dans chaque entreprise. Mais bon, ce n'est pas grave, j'ai rencontré un militant Bayrouiste, je lui en ai reparlé, son visage s'est éclairé et il m'a dit "Je vais en parler à François!" Si l'idée passe, je me dirai que le militantisme artisanal a du bon :) 

"Merci, chère Madame Simpère, d'avoir pris la peine de nous faire part de votre suggestion sur un "revenu maximum" dont l'objectif serait de réduire les écarts de richesse entre deux personnes d'une même entreprise, nous la transmettons à François Bayrou. Pardonnez-nous de cette réponse tardive  mais les mails affluent par milliers, ce qui témoigne de l'intérêt des Français pour sa campagne ! Merci aussi pour vos encouragements. Bien cordialement, Morgane L'équipe de campagne de François Bayrou- 

 

COURRIER APPAREMMENT AUTOMATISE DU FN : 

Bonjour, 

Nous avons bien reçu votre courriel adressé à contact@frontnational.com et vous en remercions. Il sera traité dès que possible dans les jours qui viennent.Nous remercions nos nombreux sympathisants pour leurs chaleureux messages d?encouragements. Ils sont automatiquement transmis à nos responsables, dont le Président Jean- Marie Le Pen. Les remarques et les suggestions sont par ailleurs adressées aux responsables de la campagne présidentielle. 

Merci pour votre compréhension. 

Alexis Dangrel, Pôle Communication  

 

RIEN RECU ENCORE DE SEGOLENE ROYAL

Enfin, une partie de ma réponse à NS pour sa non réponse:

Merci pour cette réponse résumant les propositions de NS, que je connaissais déjà, car je suis avec attention la campagne électorale. Cependant, vous n’avez pas répondu à ma question sur l’instauration d’un revenu maximum acceptable de 1 à 50. 

Travailler plus pour gagner plus, vous en avez de bonnes ! Si je vais voir mon employeur en lui disant : « Je vais faire des travaux chez moi, j’ai besoin d’argent, je veux travailler quatre heures de plus par semaine, » il me rira au nez : « Ecoutez, je n’ai rien de plus à vous faire faire, on manque de commandes dans l’entreprise. » Le salarié ne peut pas décider de travailler plus si l’employeur n’a pas de travail à lui donner. C’est tellement élémentaire que je m’étonne que vous scandiez ce slogan ! 

Quant à payer moins d’impôts…. Si c’est pour avoir des écoles, des hôpitaux, des  services publics qui fonctionnent moins bien faute de moyens, ça va nous pourrir la vie… Vous savez, ce n’est pas si simple que vous le pensez, mais il est vrai que vous ne vous coltinez pas de problème matériel, vous êtes entièrement assisté : nourri, transporté, indemnisé de vos frais de campagne , on prend soin de vous, tout va bien pour vous.

  CE DESSIN N'A RIEN A VOIR AVEC LE TEXTE, je l'avais reçu un jour d'un lecteur inspiré par mes textes et ma foi, ça fait du bien de remettre un peu de sensualité dans la vie. On peut aussi penser qu'en ce moment, nous sommes particulièrement caressés dans le sens du poil... Ou qu'on risque de se faire mettre bien profond... A vous d'interpéter ce dessin que pour ma part je trouve tout simplement érotique.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans En vrac
commenter cet article
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 11:55

Plein de travail, pas le temps d'écrire, donc juste une annonce de publication. Je ne l'ai pas encore lu mais je vais le faire, les polars politiques sont généralement intéressants. Et pour parler d'amour (quand je pense que NS me pique mon fonds de commerce, lui aussi se met à parler d'amour!!!), je serai au Salon du Livre samedi 24 mars de 15h à 17h30 environ sur le stand Univers poche (POCKET)

Sortie en librairie, aujourd’hui jeudi 8 mars, de La France d’après, ouvrage collectif de politique fiction aux éditions “Privé”, collection Les Clandestins sous la direction d'Anne Bosser, 280 pages, 15 euros

 Dix-sept auteurs de polars et romans noirs ont écrit autant de nouvelles sur le cauchemar que nous ferait vivre Sarkozy s’il arrivait au pouvoir  

 

Le thème. 

 Nous sommes en octobre 2008. Depuis plus d'un an, Nicolas Sarkozy est président de la République. Il enchaîne les réformes : renforcement du pouvoir présidentiel, politique nationale sécuritaire avec quelques mesures-phares de contrôle quasi-physique des individus, surveillance et répression accrues couplées à des objectifs de détention carcérale revus à la hausse, détection des délinquants présumés dès l'école maternelle, démantèlement du dispositif de protection sociale, libéralisation de tous les services publics et prioritairement la santé et l'école, culture du mérite individuel et de l'émulation par la compétition, élitisme de quotas, contrôle étroit des médias, culte de la personnalité du chef assurant son aura par son omniprésence ... 

Toutes ces hypothèses sont plausibles. Et bien d'autres, hélas, non moins vraisemblables."

Les auteurs et le titre de leur nouvelle 

Christian Lehman "Cohésion nationale" 

Serge Quadruppani "Zone sensible"  

 

François Thomazeau "Une place sous le central"  

 

Romain Slocombe "Sarcome du capricorne"  

 

Jacques Bullot "Rappel à l'ordre"  

 

Gérard Streiff "La rue Saint-Loup"  

 

Jean-Michel Ripaud "La fracture tranquille"  

 

Thierry Crifo "Voyou, vos papiers"  

 

Catherine Fradier "Démarque inconuue"  

 

Jean-Jacques Reboux "T'as de la chance qu'il soit pas président"  

 

Alexandre Daumal "Le petit coq hongrois"  

 

Christian Roux "Le vestiaire"  

 

Jean-Bernard Pouy "Hongrois rêver"  

 

Philippe Motta "Du canard à la carte"  

 

Anne Bosser "Tendre est sa nuit"  

 

Jérôme Leroy "Le candidat Albermuth"  

 

Gérard Delteil "Union nationale"

La photo n'a rien d'une fiction, c'est aujourd'hui à Paris

 

 

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans En vrac
commenter cet article
11 janvier 2007 4 11 /01 /janvier /2007 19:35

Saturation des discours creux sans doute, j’ai aujourd’hui l’humeur rebelle et l’esprit frappeur… ( J

J’ai trouvé Augustin Legrand extrêmement pressé de faire lever le camp aux SDF du canal Saint Martin alors que chacun sait que le droit au logement opposable décidé par le  gouvernement n’est qu’une jolie annonce, inapplicable tant qu’il n’y a pas de logements disponibles, ce qui prendra pas mal de temps : demandez à l’abbé Pierre et à l’association Droit au Logement qui militent depuis des décennies sur le sujet… Pardon d’avoir mauvais esprit, mais Augustin aurait-il été si pressé s’il n’avait pas dû partir tourner un film en Amérique Latine ?   

 

A l’émission de Brigitte Lahaie, sur RMC, un homme venait confier sa détresse : il y a 4 ans, il a eu une aventure même pas extraconjugale (il n’est pas marié) mais en cachette de sa copine. Embêtant mais pas mortel (espérons qu’il s’est protégé, ce genre d’homme extrêmement vertueux a une fâcheuse tendance à oublier le préservatif) Le problème est que la dame d’un soir lui a écrit une lettre enflammée et qu’au lieu de la détruire il l’a gardée… ce qui fait que son amie l’a trouvée. Et qu’au lieu d’avouer l’ évidence en demandant pardon, il a nié. Ce qui n’empêche pas la jeune femme, pas dupe, de le titiller régulièrement : « T’es sûr que tu n’as rien fait ? » Bref, au lieu d’assumer son acte (dont il est d’ailleurs allé se confesser !) et de se consacrer à la femme qu’il aime, il le ressasse sans cesse au point d’en devenir quasi dépressif. Et cet homme si secret qui ne veut surtout pas que sa compagne sache, ne trouve rien de mieux que de venir raconter son histoire à des milliers d’auditeurs… dont peut-être la femme de sa vie.   

 

Depuis quelques jours, on commence à connaître les propositions des autres candidats. Divine surprise : que ce soit Corinne Lepage , Olivier Besancenot, José Bové ou François Bayrou, tous ont un discours sensé et construit, et des propositions concrètes. Pourquoi seuls les deux candidats soutenus par « de grands partis » s’obstinent-ils à faire de la politique spectacle ? 

Alain Juppé aurait dit lors d’une conférence au Canada : « La profession d’homme politique est la plus mal jugée par les français, à égalité avec les prostituées ». Je proteste : les prostituées, elles, donnent du plaisir à leurs clients!

A quoi tient le destin : tu réussis la traversée de l’Atlantique à la rame dans une baignoire, tu es un héros, tu te noies tu es un crétin inconscient. 

Halte aux dégâts de la TV : après avoir endormi les enfants des années 70 avec Pimprenelle et Nicolas, elle récidive sur les mêmes avec Ségolène et Nicolas.

 

 

 

 

« Mieux vaut être belle et rebelle que moche et remoche » : j’ai entendu ça dans un sketch, mais de qui ? Vous le savez ?

du temps que j'étais belle et rebelle...

 

 

 

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans En vrac
commenter cet article
22 novembre 2006 3 22 /11 /novembre /2006 15:45

Concurrence déloyale ou sortilège Vaudou par un couturier concurrent?  Je m'aperçois que les magnifiques photos de combishorts mises en ligne il y a deux jours ont été remplacées par un cadre vide avec une croix.

Je fais mon enquête et j'essaye d'y remédier. N'hésitez pas à me renseigner si vous savez ce qui se passe dans les méandres de la toile qui transporte les pitits pixels de couleur.

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans En vrac
commenter cet article
18 novembre 2006 6 18 /11 /novembre /2006 23:29

A 19 ans, avec mon premier salaire d'Aide Temporaire en surnombre au Ministère des Finances, j'ai acheté cette combishort que ma mère me refusait au motif qu'il était idiot de dépenser de l'argent pour une fantaisie qui ne durerait qu'un été. Cette photo prise hier prouve :

 

 

 

 

 

 

1. Que ma mère avait tort et que je suis aussi fidèle à mes combishorts qu'aux hommes que j'aime. 2) qu'on n'est pas obligée, comme le prétendent des gynécologues chagrins, de prendre 15 kilos entre 20 et 50 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a 13 ans, j'ai déniché cette combishort qui a beaucoup voyagé :

 Maldives, Egypte, Australie, Ile de Ré, Mayotte, Bénin, Hollande, Camargue, Iles Caïman, Thaïlande...Tous ceux qui m'ont rencontrée en plongée, reportage ou randonnée à vélo l'ont connue. Mais hélas, tout s'use et depuis un an j'écumais les boutiques à la recherche d'une nouvelle combi, en vain. 

 Heureusement, mon frère, en poste au Bénin, dénicha le couturier qui, muni de la combi voyageuse, en fit des copies variées : en lin brillant, pour mariage et cérémonies,  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

en coton jaune pâle, déjà inaugurée et appréciée par les bo-bos de l'Ile de Ré,  

 et en jaune ethnique qui fera fureur l'été prochain à Paris-Plage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Alors toi, bloguer ou blogueuse fasciné par cette merveille, prouve qu'Internet peut faire la renommée d'un couturier inconnu. Diffuse la nouvelle : là-bas, à Cotonou (Bénin), au bout du pavé des Haies Vives (en face du marché aux légumes) Evariste, gardien et tailleur est le magicien de la combishort, vêtement à la fois seyant, confortable et joyeux. Que vos commandes affluent chez cet honnête artisan et que la combishort soit le « must » des saisons prochaines.  (crédit photo : Bernard Simpère , oui celui-là même qui depuis 30 ans sait s'adapter et évoluer dans mon univers de folies douces)

 

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans En vrac
commenter cet article
19 octobre 2006 4 19 /10 /octobre /2006 00:37

23h30 dans le métro. Face à moi deux filles toutes "gaîtes", un peu pompettes, une brune, une blonde. Elles se marrent, se montrent des photos, je glisse un coup d'oeil, la brune me propose aussitôt de les regarder. Bref, on se parle, on rigole, elles sont hilares, autour de nous les gens ne mouftent pas, c'est drôle comme dans le métro les gens parlent peu, ou seulement à voix basse. Et rarement avec des inconnus.

Le hasard veut qu'on prenne le même train de banlieue. Elles me demandent ce que je fais comme métier. "Vous écrivez? Ca doit être un chouette métier"... Je sors d'un tunnel d'écriture, 9h/19h non-stop, à la fois fatigant, et grisant. Comme quand on court: passé la période d'échauffement vient une phase jubilatoire où on sécrète des endorphines, hormones du plaisir, shoot absolument naturel. Je parle de tunnel parce que je n'en sors pas. Même l'ordinateur fermé, je pense à ce que j'ai écrit, à ce que je vais écrire... Je leur parle du rythme, de la structure, de l'enchaînement des idées, primordiaux en écriture, plus que les mots parfois.

Que j'écrive des "trucs érotiques", ça les fait kiffer un max, évidemment. Je leur raconte la trame d'une de mes histoires, celle qui sans doute leur ressemblera le plus. Peut-être qu'elles la liront quand le livre paraîtra, au printemps prochain. En attendant, j'espère que ce que je leur ai raconté leur restera. Ambre, Claudia, ne confondez pas le désir et l'amour, l'Amour est délicieux, le Désir aussi, mais ils n'ont (presque) rien à voir. En sachant cela, en sachant que vous pouvez flasher sur un crétin par pur désir, ou aimer un mec qui semble pas top à vos copines mais chez qui vous décelez ce quelque chose en plus qui donne envie de continuer, vous aurez fait un grand pas. Entre autres, vous saurez dire "oui" quand vous aurez vraiment envie sans vous croire obligées pour cela de tomber amoureuses, vous saurez dire "non" quand vous ne voudrez pas, sans céder au chantage affectif du beau crétin qui vous dit "Si tu m'aimes, fais-le..."

Photo extraite du film "Nos meilleures années" (Dieu que Mattéo était beau!)

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans En vrac
commenter cet article
4 octobre 2006 3 04 /10 /octobre /2006 14:36

Il y a en ce moment une rétrospective Jacques Doillon à la Cinémathèque, et notamment demain 5 octobre à 17h la projection du film "l'An O1" inspiré par la bande dessinée éponyme de GEBE. "On arrête tout, on réfléchit, et c'est pas triste". C'était ma bande de chevet quand j'étais étudiante, on y parlait déjà des vrais et des faux besoins, de surconsommation, de devenir acteur et non spectateur de sa vie... le tout avec la fausse naïveté et la vraie humanité de GEBE, qui est mort il y a deux ans et me (nous) manque toujours. Bises à Nicole, sa femme.

"Qu'est-ce qu'elle t'a dit à l'oreille, Marianne James, pendant que tu lui dédicaçais ton livre?" Ca vous excite, hein, de le savoir? Eh bien tout simplement elle m'a dit: "Moi, c'est Marianne", et je lui ai répondu "Je sais, je vous connais". Sympa, cette femme qui joue les grandes gueules mais ne s'imagine pas que tout le monde sait son nom parce qu'elle passe à la TV. Accessoirement, elle regrettait comme moi cette émission/ mitraillette où on vous pose des questions binaires: "Faut-il, ne faut-il pas... (sucer, tromper, être fidèle...) sans attendre ni écouter la réponse. Le plus amusant est ce qui se passe après, quand on discute avec les invités dans les coulisses, ou quand on écoute les commentaires des techniciens, maquilleuses, stagiaires... 

S'il y a parmi vous quelqu'un capable de m'expliquer pourquoi Avid Xpress pro refuse de digitaliser les images que je lui propose, et assez convaincant pour l'obliger à le faire, je passe volontiers un après-midi avec... Ca m'énerve, ces messages d'erreur incompréhensibles!!!!!

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans En vrac
commenter cet article

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture