Dimanche 20 avril 2014 7 20 /04 /Avr /2014 13:11

JOYEUSES PÄQUES !!!

pénitentspieta.jpgEncore qu'en ce saint week-end célébré avec faste dans de multiples pays, je garde en mémoire les centaines d'images recueillies en Espagne, où la Sancta Semana dure huit vrais jours, du dimanche des Rameaux au dimanche de Pâques, avec cortèges de pénitents quasi quotidiens, chants et répétition de la Passion du Christ. Entre Tolède, Cordoue, Salamanque et Vallodolid, on fait le plein de tradition chrétienne morbide...

vierge poignardéeQu'il s'agisse des expositions sur «Les instruments de torture durant l'Inquisition Espagnole » à Tolède et Salamanque (Inquisition qui dura presque quatre siècles et sema la terreur au nom de la pureté du chrétien espagnol, à ne surtout pas mélanger aux nouveaux convertis d'origine douteuse), ou des statues magnifiques la-mort.jpgde la cathédrale de Cordoue ou du musée de la sculpture de Valladolid, ces oeuvres d'art ne respirent pas la félicité du croyant mais plutôt une fascination pour la souffrance, le martyre et la mort rendant caduque le propos prêté à Ben Laden dans une interview : « Vous les chrétiens avez peur de la mort, nous les musulmans sommes fascinés par elle. » Ce n'était qu'une question d'époque, comme en témoignent les persécutions perpétrées par les croisés et les missionnaires d'antan et le goût du martyre des premiers chrétiens.

 

 

vierge aux bébésjesus nu

Heureusement, il y eut la Renaissance, qui produisit des œuvres infiniment plus joyeuses, comme ce Jésus malicieusement nu, ou cette sainte famille montrant Joseph attendri devant Marie avec deux bébés sur les genoux, suggérant donc que la virginité de la jeune femme- si tant est qu'elle ait existé pour engendrer le Christ- n'a pas perduré et qu'il serait tant que l'Eglise cesse de vénérer l'hymen pour prêcher l'amour, tous les amours.

vierge à enfantCar, et c'est cette bonne nouvelle que je tenais, mes biens chers frères, mes bien chères sœurs, à vous communiquer en ces festivités Pascales : Sainte Anne, mère de Marie, était polyamoureuse! Elle avait épousé trois hommes qui furent représentés maintes fois dans des œuvres du XVème siècle, comme celle ci-dessous, où ces trois gaillards barbus veillent sur Anne, Marie et le Christ. Joseph apparaissait parfois dans ces tendres tableaux polyfamiliaux qui contrastent joyeusement avec les habituelles images de souffrance et de martyre.

Évidemment, cette représentation d'une pluriamoureuse épanouie et néanmoins Sainte n'eut pas l'heur de plaire aux dignitaires de la religion. Aussi le Concile de Trente considéra-t-il les amours plurielles de Sainte Anne comme une légende apocryphe (c'est-à-dire un fait non authentique car jugé par les autorités religieuses comme non inspiré par Dieu, car c'est bien connu, ce sont les hommes qui décident de ce qui est ou non parole divine...) et en interdit (censura, dit le commentaire du musée Sans Gregorio de Vallodolid) toute représentation en raison de « leur indécence ». Tout comme aujourd'hui, les images de violence, d'agression, de torture et de brutalité étaient mieux acceptées que les images de sexe et d'amour.

Cependant, devant ces représentations par ailleurs magnifiques, la « Manif pour tous » aura bien du mal à justifier qu'elle défend la tradition chrétienne et non l'Ordre religieux.

 

polyste famille

               En haut, les trois maris de Sainte Anne, en bas, de gauche à droite: Marie, Jésus et Sainte Anne.

 


 

 

 


 

Par Jouer au monde
Ecrire un commentaire - Voir les 12 commentaires
Jeudi 3 avril 2014 4 03 /04 /Avr /2014 10:26

C'est l'histoire d'une fille aux alentours de la trentaine qui se demande ce qu'il reste à vivre d'intéressant quand on a, comme on dit, « tout pour être heureuse ». Autour d'elle, ses ami(e)s se marient, prennent un crédit, envisagent un bébé... Ce bonheur là ne la tente pas, tant elle trouve stupéfiant que des filles brillantes, drôles et dynamiques concentrent désormais leurs conversations sur le caca du nouveau-né ou les traites à payer.

L'engagement politique ? Elle a déjà donné quand elle était étudiante, et constaté combien le pouvoir corrompt : « Ils avaient des idées mais pas le pouvoir de les réaliser, ils ont le pouvoir mais plus envie de réaliser leurs idées. »

Alors elle regarde le monde avec une lucidité que lui a donné un drame précoce, la mort de son père dans un accident de voiture : Dans son esprit d’enfant, autrefois, n’existaient que ses parents, entité chaude et rassurante sans failles ni défaillances, entièrement vouée à sa protection. Cet univers sûr s’était écroulé un jour d’août brûlant. Depuis, Marine savait la fragilité du bonheur et l’imprudence qu’il y a à trop compter sur lui. »

Dans son exploration du monde, elle rencontre deux émigrés de l'Est rêvant de leur pays comme d'un paradis perdu, une vieille dame fantasque, un italo-grec séduisant, un amant de sa mère devenu un ami fidèle, une copine d'enfance en plein chagrin d'amour, et surtout Antoine, qui, comme elle, cherche à transformer la réalité pour qu'elle colle à ses rêves.

C'est l'amour fou, d'autant plus fou qu'il semble s'arrêter aux portes du désir. Si ce n'est que Marine veut bien « Jouer au monde » avec cet homme, mais pas s'y perdre.

C'est l'histoire d'une fille qui découvre combien il est important d'être acteur de sa propre vie quand autour de soi le monde semble en pleine décomposition. Et pas du tout « un livre pour stimuler la sexualité des couples » comme je l'ai entendu dire à la radio par une journaliste qui ne l'a visiblement pas lu...

Pour l'écrire, j'avais pris plusieurs mois de congé sans solde, au terme desquels, déjeunant avec un médecin collaborateur de ma rubrique, celui-ci m'avait rappelé, inquiet : « Hier, vous m'avez fait peur, vous sembliez dans un autre monde. » J'avais effectivement du mal à réintégrer la réalité déplaisante de cette époque, tout comme je me suis sentie assommée dimanche soir en regardant ce monde de fous qui perdure. Mais en grande partie grâce à ce livre, j'ai heureusement appris à « Jouer au monde », à l'amour, à l'humour, à l'amitié, à la lucidité. Et je regrette infiniment que ce roman, qui arrive en fin de vie- l'édition est un produit de plus en plus rapidement périssable- n'ait pas comme ont dit « trouvé son public ».

Forcément, si les gens ont cru qu'il s'agissait encore d'un manuel érotique ils ont dû être déçus !

 

joueraumonde COUV4bis

 


Par Jouer au monde - Publié dans : Publications
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Samedi 29 mars 2014 6 29 /03 /Mars /2014 13:39

Puisqu'il n'est pas dans l'ADN des politiciens ( « ce n'est pas dans l'ADN », expression très mode en ce moment) de changer de logique de pensée même quand la réalité démontre chaque jour que leur logique est dépassée, ne marche pas et pire : aggrave les problèmes, (une exception : l'Italie, où le nouveau chef de gouvernement a décidé d'abandonner la politique d'austérité vu ses piètres effets), cherchons le plan B.

utopie« Plan B », autre expression à la mode pour dire « solution nouvelle à un problème ancien non résolu par les logiques du passé ». Je vous en ai parlé en 2013 , notamment  d'un bar associatif de Poitiers appelé « Plan B ». Il fonctionne toujours, avec des menus à 12 euros préparés à base de produits de saison, bios autant que possible et locaux, plus des spectacles de musique, animations, conférences... originaux, qui créent de vrais liens entre les convives, bref une ambiance comme on les aime. « Et de bonnes bières » conclut un habitué.

Plan Bières1A propos de bières, j'ai rencontré à Clermont-Ferrand Jean-Baptiste Loiseau et Anne-Lise Amiot. Après avoir bossé en entreprise, tous deux ont eu envie de travailler en harmonie avec leurs idées, et pour un produit qu'ils aiment. En l'occurrence la bière, mais pas n'importe laquelle. Ils décident de brasser à petite échelle- micro-brasserie artisanale- avec de l'eau pure, des malts, houblons et autres ingrédients issus de l'agriculture biologique, et de réduire les transports, d'où une diffusion exclusivement locale auprès de nombreux partenaires : bistrots, cafés, vendeurs, marchés, et naturellement l'Empire du Malt, the caviste en bières qui diffuse notamment l'Auv'alie, la bière dédiée aux rugbymen Clermontois de l'ASM. Jean-Baptiste et Anne-Lise suivent des stages dans des brasseries artisanales, dégotent du matériel d’occasion, cherchent des financements, et Anne-Lise suit une formation universitaire de brasseur à la Rochelle.

planBières5Le 8 mai 2012, sortent leurs premières bouteilles avec un logo simple : Plan B, comme Brasserie et Bières Blanche, Blonde, Brune et amBrée. Auxquelles s'ajoutent des bières de Printemps, des Vacances et de Noël. Modérément alcoolisées, car ces deux amateurs considèrent que la bière est une boisson conviviale dont on boit généralement plus d'un verre par soirée, et qu'il est préférable de la faire légère, ce qui ne l'empêche nullement d'être goûteuse, plutôt que de s’assommer dès la première demi-heure avec de l'alcool en excès.

planBières4Le résultat est concluant : après une année et demie, leur production de 800 litres par semaine s'écoule si bien qu'ils vont passer à 1600l par semaine. Tout comme le plan B de Poitiers, celui de Clermont-Ferrand organise ou participe à de nombreuses manifestations locales autour de la musique, de la St Patrick ou d'événements sportifs. Ce n'est plus seulement de la bière, c'est aussi du plaisir plein la tête. Autre projet : fédérer les agriculteurs locaux, notamment producteurs de céréales autour d'un label « Auvergne bio » car jusqu'ici, faute d'offre locale suffisante, le Plan B doit acheter ses ingrédients bio au-delà du département.

Il y a moult- et malt- autres plans B dans le monde, il suffit de demander à Google pour en trouver, et sans compter sur d’hypothétiques sauveurs, imaginer le sien propre pour faire de ses rêves une réalité et de sa réalité un rêve. (devise de ce blog « Jouer au monde »)

 

 

 

 

Par Jouer au monde - Publié dans : CHANGER
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 25 mars 2014 2 25 /03 /Mars /2014 16:38

En 2004, il y a juste 10 ans, la réalisatrice  Martine Asselin me contactait pour me dire son envie de faire un film sur les amours plurielles à partir de mon expérience de plus de 30 ans sur le sujet. J'étais réticente, mais Martine a pris tout son temps pour qu'on se parle, pour rencontrer un maximum de personnes de mon entourage et pour m'accueillir au Québec afin que je la connaisse mieux. Alors je lui ai fait totalement confiance et j'ai bien fait : même si en 10 ans j'ai évolué sur quelques points je reste totalement en accord avec ce film.

 chmplain1Le film « La grande amoureuse » a été diffusé en mars 2007, rediffusé une dizaine de fois sur  la chaîne québécoise Canal Vie et présenté à de nombreux festivals. Chose curieuse, alors qu'un producteur parisien pensait qu'il allait facilement intéresser une chaîne française avec ce sujet, aucun n'en a voulu. Il y a 7 ans, le polyamour ne faisait pas encore les choux gras des médias.

Certains internautes ont commandé le DVD, quelques projections privées ont été organisées...

 La dernière projection aura lieu jeudi 3 avril dans un village de Haute-Savoie, les Houches, à l'initiative des ateliers Equithés qui travaillent sur les droits humains, le partage des savoirs et des ressources, le bio, les cultures différentes, bref rien que des sujets qui m'intéressent et c'est pourquoi j'y serai.

Quand je dis « Dernière projection », cela signifie aussi dernière à laquelle je participerai. Parce que j'ai dit tout ce que j'avais à dire sur le sujet, et aussi parce que ma fille, qui a 16 ans dans le film, ne se reconnaît évidemment guère dans l'ado en mutation qu'elle était, à présent qu'elle est une jeune femme belle et bien dans sa peau.

Amis des Houches, de St Gervais, Chamonix, Megève et Genève, n'hésitez donc pas à faire le déplacement, vous pourrez dire: "J'y étais!"

La présentation du sujet commencera à 20h30, la projection de la grande amoureuse à 21h, suivie d'une discussion avec les participants.

Ceux qui souhaitent dîner sur place entre 19h30 et 20h30 peuvent réserver auprès de Yohann Catland, organisateur de cet atelier : 04 50 54 55 20. Attention : le nombre de places au dîner est limité !

Ateliers Equithés

65 rte des S'nailles
F-74310 Les Houches
04 50 54 55 20
atelier.equithes@free.fr

 

 


  lancement_031.jpg

 

Par Jouer au monde
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Vendredi 21 mars 2014 5 21 /03 /Mars /2014 10:47

fran_oise_22.jpgQuand j'étais ado, ma place de tête de classe systématique rendait les garçons admiratifs de mon "intelligence", mais craintifs aussi, de sorte que j'avais un mal infini à me sentir séduisante, et c'est un euphémisme! Du coup, le premier qui m'a lancé: "Ton côté Version Latine m'horripile, par contre j'adore te regarder quand tu écris en haut du tableau et que ta minijupe remonte, car tu as un beau petit cul", celui-ci donc me fit fondre de plaisir!
fran_oise_45.jpgLes 40 années suivantes, les appréciations masculines achevèrent de me convaincre que, finalement, je n'étais pas un thon. Ça fait du bien...
Mais voici que depuis un an environ, nombre d'hommes pointent à nouveau mon intelligence et mon acuité d'esprit pour dire qu'ils sont charmés. Comme quand j'étais ado. Mais cette fois-ci, cela ne me déçoit pas. Les années passant, je souscris au proverbe chinois qui recommande à l'homme: "Aime une femme pour son intelligence plutôt que pour sa beauté, votre amour sera plus durable."  Et puis "mes" hommes aussi prennent de l'âge, et je leur trouve toujours du charme, par cette magie qui fait que le regard aimant, véritable caméra infra-rouge, traverse les strates du temps et retrouve, fugacement mais toujours, l'émotion des premiers échanges.

 

manif-CPE-petit-mars-2006.jpg

Par Jouer au monde - Publié dans : EROS
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires

Présentation

AUTRES MONDES

Essai, roman, nouvelles, contes ou musique, Autres Mondes, vous parle de liberté, d'imagination et de désir. Le site a été entièrement rénové, dépêchez-vous d'aller le voir et de montrer à vos enfants

la superbe vidéo d'Himlico  

et de regarder la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes", toujours réalisée par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

http://www.autresmondesdiffusion.fr/aph.html

 

NOUVEAU: des ebooks érotiques regroupant par thèmes les nouvelles de "Autres désirs, autres hommes" épuisé en version papier. Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte. Rendez-vous sur http://www.autresmondesdiffusion.fr

Sexe-potes.jpg

 
 

 


 

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

Catégories

Recherche

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés